Aller au contenu principal

Ceuta appelle au rapatriement des mineurs non accompagnés vers le Maroc

Par Khansaa B., Publié le 25/03/2020, mis à jour le 25/03/2020
Teaser Media
mineurs non accompagnés

Dans le contexte sanitaire actuel lié à la pandémie du Covid-19, Juan Vivas, le président de l’enclave espagnole Ceuta, a critiqué le Maroc au sujet des mineurs marocains non accompagnés installés dans cette ville. «Lorsque cette crise (liée au Covid-19) sera terminée, le Maroc devra s’occuper de ses mineurs non accompagnés», a expliqué Vivas. «Ce phénomène est la conséquence d’un phénomène structurel dont Ceuta souffre injustement. Il n’est pas normal que Ceuta et Melilla, qui représentent 0,04% de la population totale d’Espagne, soutiennent 15% de tous les mineurs non accompagnés du pays».

Vivas est un membre du parti d’extrême droite, Vox. Teresa López, la députée de Ceuta, membre du parti conservateur, a également commenté la présence des mineurs marocains non accompagnés à Ceuta. «Le regroupement familial des mineurs est une urgence, car la meilleure protection pour ces mineurs est d’être dans le giron de leur famille», a-t-elle souligné. López a appelé au rapatriement de l’ensemble de ces mineurs vers le Maroc, conformément à un accord signé en 2017 entre l’Espagne et le royaume.


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...