Aller au contenu principal

L’Office des changes lance SMART, sa plateforme de télé-service

Par Khansaa B., Publié le 25/03/2020, mis à jour le 25/03/2020
Teaser Media
L'Office des changes

Dans le cadre de l’enrichissement et de l’amélioration de ses télé-services, l’Office des Changes a lancé, ce lundi 23 mars, le Système de management des autorisations, reportings et traitements (SMART). En dématérialisant les formalités et les démarches afférentes à l’introduction des demandes d’autorisation auprès de l’Office, cette plateforme permet aux opérateurs économiques (personnes physiques ou morales) de télé-déclarer, à distance et en toute sécurité, leurs opérations de change.

Disponible via le portail internet www.oc.gov.ma, la plateforme SMART vise à dématérialiser les procédures engagées par l’Office des Changes en vue d’améliorer ses services et d’alléger les exigences faites à ses usagers, indique un communiqué de l’instance. L’objectif est de rapprocher davantage ses services des besoins de l’usager en termes d’efficacité, de qualité et de transparence.


  • Partagez

Diminution de moitié des ventes de voitures après la fin du prêt 0%

Selon les chiffres de l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM), le nombre des nouvelles immatriculations est estimé à 52.948 enregistrements, contre 60.650 l'année dernière. &nb...

Épargne Retraite : Pourquoi démarrer tôt est-il mieux ?

Se reposer uniquement sur la retraite de base serait une erreur. Un salarié du privé qui cotise à l...

GAFA : La taxe de la discorde

Google, Apple, Facebook et Amazon sont depuis quelques années dans le collimateur des ministères de...

CDG Invest lance le programme "212 fondateurs" pour les start-up

Selon un communiqué de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG/ fonds public), sa branche d'investissement "CDG Invest" a lancé le programme "212 Fondateurs" visant à promouvoir la création et le dévelo...

Casablanca : Portrait d’une ville au double visage

La mise en service du pont à haubans de Sidi Maarouf est un soulagement pour beaucoup d'automobilis...

Fin des poursuites judiciaires contre l'OCP au Kenya

Après plusieurs mois de bataille juridique, les autorités Kenyene ont abandonné cette semaine les charges contre l’OCP Kenya, à condition que celle-ci ne demande plus que de nouveaux échantillons de c...