Aller au contenu principal

La revue de presse matinale du 25 mars 2020

"Casablanca : les transporteurs de bonbonnes de gaz sous escorte policière", "Début du procès de l'imposteur «Directeur du cabinet de El Himma»", "Il transgresse le confinement pour distribuer des aides ", "Un spécial sur la Chloroquine", "Le personnel des centres d'appels sur les nerfs", "Kénitra : la libération de l'espace public va bon train", "Bourse : le secteur bancaire sonne le rebond".

Par Iliasse E., Publié le 25/03/2020 à 01:36, mis à jour le 25/03/2020 à 08:13
Teaser Media
Revue de presse Maroc

ASSABAH : Casablanca : les transporteurs de bonbonnes de gaz sous escorte policière. Les forces de l'ordre ont reçu des rapports autour de la difficulté d'approvisionner certains quartiers de Casablanca en produits de consommation, spécialement en bonbonnes de gaz. Les camions de transports de ces bonbonnes sont pris d'assaut et encerclés dès leur entrée dans ces quartiers. Des vols ont également eu lieu. Des véhicules de polices ont commencé à escorter ces camions dans les quartiers à risque. Il n'est autorisé d'acheter qu'une bouteille à la fois.

 

Début du procès de l'imposteur « directeur du cabinet de El Himma ». La première séance du procès d'un imposteur hors normes a eu lieu ce 23 mars à Casablanca. Des années durant, l'homme de 67ans a usurpé plusieurs identités, dont celle du Directeur du cabinet du conseiller royal, Fouad Ali El Himma. De hauts responsables sont tombés dans ses filets. La prochaine séance se tiendra le 3 avril.

 

 

AKHBAR-AL-YOUM : Il transgresse le confinement pour distribuer des aides. L'enfer est pavé de bonnes intentions. Un parlementaire du PAM a créé la polémique à Moulay Yaâcoub (Fès) en distribuant, avec ses assistants et quelques photographes, des aides alimentaires dans un douar de la région. En conséquence, les habitants du douar se sont attroupés en masse sur le convoi de cette «initiative humanitaire», sans pour autant respecter l'état d'urgence sanitaire et la restriction de déplacement, ce qui constitue un risque pour la santé publique.

 

Un spécial sur la Chloroquine. Le quotidien fait le tour des informations disponibles autour de la chloroquine, présentée comme «remède miracle» capable d'endiguer la pandémie de Covid-19. Les médicaments à base de chloroquine ont été adoptés par le Maroc, l'Algérie, l'Égypte et la Jordanie dans le traitement des cas positifs au virus. Cependant, au Maroc, des dizaines de malades atteints d'ostéoporose ou d'infections dermatologiques se sont vus privés de ces médicaments nécessaires à leur traitement, suite à la réquisition des stocks disponibles par le ministère de la Santé.

 

 

AL-ALAM : Le personnel des centres d'appels sur les nerfs. Des employés de centres d'appels ont fait part au quotidien de la détérioration de leur moral. Dans cette phase difficile, ils disent travailler dans des conditions qui ne respectent pas les standards de prévention contre le covid-19. Non protégés et sur des plateaux qui peuvent rassembler une centaine de personnes, les employés font face au refus des responsables de leur accorder la possibilité de travailler à distance, voire même de bénéficier de congés non-rémunérés.

 

AL-AKHBAR : Kénitra : la libération de l'espace public va bon train. Les autorités de Kénitra mènent une large campagne de libération de l'espace public. Après le quartier Alama, c'est au tour du souk «Khabbazate» de se voir débarrasser de ses baraques improvisées et des tentes en plastique en pleine rue. En dépit de la grogne des locataires de ces espaces et des vendeurs ambulants, le conseil maintient cette campagne stricte pour limiter les rassemblements en période de prévention contre le covid-19.

 

L'ÉCONOMISTE : Bourse : le secteur bancaire sonne le rebond. Les investisseurs semblent avoir retrouvé leurs esprits, indique le journal. Le Masi a bouclé sur une quatrième séance consécutive en hausse. Le secteur bancaire sonne le rebond, en particulier Attijariwafa Bank. La valeur a drainé plus de la moitié des échanges durant les 4 dernières séances.

Comment affronter le quotidien avec plus de confiance ?

De nature, l’être humain affronte son quotidien avec beaucoup d’hésitation et d’incertitude. Et si mon réveil ne sonne pas ? Et si j’arrive en retard à mon entretien d’embauche ? Et si je ne décroche ...

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...