Aller au contenu principal

La revue de presse matinale du 24 mars 2020

"E-Learning : maigre soutien des opérateurs télécoms", "Communication/médias : Plus de 90.000 emplois en péril", "Premières contaminations dans les rangs des médecins", "La communauté Tech se mobilise contre le Covid-19", "Tétouan : la propreté de la ville inquiète les autorités", "Un secrétaire régional du PJD tombe dans le piège des « Fake news »", "Agriculture. Le transport des ouvriers perturbé".

Par Iliasse E., Publié le 24/03/2020 à 08:37, mis à jour le 24/03/2020 à 10:38
Teaser Media
Revue de presse Maroc

 

AL-MASSAE : E-Learning : maigre soutien des opérateurs télécoms . Le Parlement et nombre d'acteurs économiques ont émis une note aux opérateurs télécoms afin de fournir un accès Internet gratuit aux élèves et étudiants. L'objectif est de booster le e-learning au Maroc en période de confinement. La réplique des opérateurs a été jugée «maigre» par le quotidien. Répondant présents le 23 mars, Maroc Télécom, Orange et Inwi ont cependant exclu l'accès à YouTube de la gratuité, alors que toutes les vidéos de cours sur les plateformes du ministère de l'Éducation sont hébergées sur cette plateforme.

 

 

L'ÉCONOMISTE : Communication/médias : Plus de 90000 emplois en péril. Le chiffre d'affaires du secteur de la Communication et des médias traverse une passe difficile. Son chiffre d'affaires a baissé de plus 50% lors de la première semaine de confinement. Les annonceurs ont multiplié les annulations et ont rallongé les délais de paiement. Le temps s'est arrêté pour les acteurs de l'événementiel, et l'écosystème des agences de conseils appelle à la rescousse. En tout, l'écosystème emploie plus de 90000 personnes pour un chiffre d'affaires annuel de 12 milliards de dirhams.

 

ASSABAH : Premières contaminations dans les rangs des médecins. Dr Mohammadin Boubekri, président du Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM), a révélé au quotidien que des premières contaminations au covid-19 ont été enregistrées chez des médecins traitants. Aux premiers rangs de cette «guerre ouverte», les médecins du secteur public doivent bénéficier de tous les moyens de protection, a alerté M. Boubekri, pour éviter un nombre important de décès dans leurs rangs.

 

AUJOURD'HUI LE MAROC : La communauté Tech se mobilise contre le Covid-19. La Fédération des nouvelles technologies (Apebi), en collaboration avec un collectif comprenant la CGEM, l'Ausim et l'ADD a lancé une plate-forme pour lutter contre le covid-19. Nommée hackcovid.tech, elle consiste en un appel à projets à destination de la communauté mondiale, et recueille déjà des initiatives. Un collectif a développé et soumis un outil prédictif de l'évolution du Covid-19 au Royaume. Aussi, 30 acteurs ont mis leurs imprimantes 3D à la disposition des services sanitaires pour la réalisation de masques, ventilateurs, valves, etc.

 

AL-AKHBAR : Tétouan : la propreté de la ville inquiète les autorités. La baisse de qualité des services de propreté à Tétouan a poussé les autorités locales à se réunir d'urgence avec les deux gestionnaires délégués (Mecomar et Sita El Beida). La commune a exigé le renforcement des actions de nettoyage dans toutes les rues de la ville. En contrepartie, la commune est sommée de fournir des liquidités et d'honorer une partie de ces dettes envers les deux sociétés. Ceci évitera les retards de paiement des salaires des éboueurs et leur garantira le matériel de protection nécessaire.

 

Un secrétaire régional du PJD tombe dans le piège des «Fake news». Le Parquet général près du tribunal de première instance de Sidi Kacem enquête autour du secrétaire régional du PJD. Ce dernier avait posté, sur un réseau social, une «information urgente» : le décès d'une personne contaminée par le covid-19 à Dar El Gueddari (espace urbain relevant du territoire de la province). Il a rajouté que les forces de l'ordre «assiègent» la ville et en interdisent l'entrée ou la sortie. Sa publication a semé un vent de panique qui n'a pu être contenu que difficilement par les autorités locales, rapportent les sources du journal.

 

 

LES INSPIRATIONS ECO : Agriculture. Le transport des ouvriers perturbé. L'agriculture va-t-elle manquer de main d'œuvre dans les différentes exploitations à cause des mesures sanitaires décrétées par le Royaume ? Dans la province de Chtouka Aït Baha, première zone primeuriste du royaume, les transporteurs des ouvriers temporaires sont obligés de transporter 8 personnes par véhicule au lieu de 18. Ce créneau, constitué d'environ 1000 chauffeurs, a vu ses rotations habituelles (d'acheminement de la main-d'œuvre vers les sites de production) perturbées. Un dilemme car le secteur s'active pour approvisionner le marché national étant donné son caractère stratégique.

VivaTech : l’UM6P présente l’innovation technologique Made in Morocco

Du 16 au 19 juin, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), en partenariat avec le Groupe OCP, a représenté l’innovation technologique "Made in Morocco" à la cinquième édition de Viva Technology ...

Open Sky international lance la première école trilingue du Maroc

Dans un communiqué récemment publié, le groupe familial d’enseignement Open Sky international (OSI) a annoncé qu’il inaugure un premier établissement à Casablanca et déploie son offre d’enseignement t...

Recrutement de médecins étrangers : les exigences des syndicats de la santé

Le projet de loi 33.21, qui vise à modifier la loi 131.13 relative à l’exercice de la médecine au M...

500.000 commerçants bénéficieront de la couverture médicale

Ce lundi 21 juin, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique a organisé une rencontre à l’occasion de la Journée nationale du Commerçant. La célébration de cette jour...

Enquête HCP : la migration forcée au Maroc à la loupe

Le Haut-Commissariat au plan (HCP) a rendu publique ce lundi une note sur la migration forcée au Ma...

Le journaliste Soulaïman Raïssouni hospitalisé

Ce mardi 22 juin, le procès du journaliste Soulaiman Raïssouni a repris devant la cour d’appel de Casablanca en son absence. Kholoud Mokhtari, épouse du journaliste, a déclaré à l’Agence France-Presse...