Aller au contenu principal

La presse arabophone du 14 mars 2020

"L'Administration pénitentiaire prévient la propagation du COVID-19", "L'USFP et le RNI confirment leur rapprochement", "Les fortes hausses de prix des produits sanitaires mobilisent le gouvernement", "Une délégation parlementaire marocaine retenue en Espagne lance un appel de détresse", "Aït Taleb limoge le directeur de l'hôpital Mohammed V de Meknès", "Démissions successives au Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima", "Mécontentement général dans les rangs des Marocains coincés aux frontières avec l'Espagne".

Par Hicham A., Publié le 14/03/2020, mis à jour le 14/03/2020
Teaser Media
La presse arabophone

AKHBAR-AL-YOUM : L'Administration pénitentiaire prévient la propagation du COVID-19. Le Maroc a procédé à des mesures draconiennes pour faire face au COVID-19. Maintenant, les institutions emboîtent le pas à l'État. L'Administration pénitentiaire a adressé une circulaire à ses directions régionales et établissements carcéraux pour renforcer les restrictions sur les visites. Il s'agit, entre autres, d'autoriser les détenus à une seule visite tous les 15 jours, de leur interdire la visite de ressortissants étrangers qui ont passé moins de deux semaines sur le territoire marocain, ou encore d'isoler pendant 14 jours les nouveaux détenus issus de territoires étrangers, ou étant entré en contact direct avec des ressortissants étrangers.

 

L'USFP et le RNI confirment leur rapprochement. L'Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) et le Rassemblement National des Indépendants (RNI) ont tenu, le 12 mars, une réunion conjointe autour des «questions d'actualité» à l'horizon des prochaines législatives. À son issue, les deux partis ont décidé de confirmer leur soutien au ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader (USFP), dans sa mission de réforme du système judiciaire. La rencontre a également servi de cadre de discussion autour de «la bonne préparation aux prochaines échéances électorales».

 

 

AL-MASSAE : Les fortes hausses de prix des produits sanitaires mobilisent le gouvernement. La demande sur les produits de consommation, spécifiquement les produits sanitaires et désinfectants, a atteint son pic, provoquant une forte hausse des prix de ces derniers. Le gouvernement a entrepris une série de mesures pour garantir l'approvisionnement normal de ces produits auprès des distributeurs. Le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Économie verte et numérique a annoncé la mise en place d'un comité de veille stratégique. Il souhaite mettre au point des mécanismes de veille et de suivi quotidien pour trouver des solutions aptes à pallier l'impact du COVID-19 sur les chaînes d'approvisionnement. Il faudra par ailleurs une licence d'exportation pour vendre les masques médicaux et les gels désinfectants à l'étranger.

 

Une délégation parlementaire marocaine retenue en Espagne lance un appel de détresse. Une délégation parlementaire marocaine en visite en Espagne s'est retrouvée coincée là-bas après l'annonce, le 12 mars, de la suspension des liaisons aériennes et maritimes entre le Maroc et son voisin ibérique. Selon des sources bien informées citées par le quotidien, la délégation composée d'une figure de proue du PAM, Zakia Mrini, du vice-président du Conseil de la ville de Marrakech, Mohammed Toufla, et d'autres députés, a émis des messages de détresse à des proches et des militants de leurs partis respectifs. Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a chargé le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, de veiller au rapatriement de cette délégation.

 

 

AL-AKHBAR : Aït Taleb limoge le directeur de l'hôpital Mohammed V de Meknès. Le ministre de la Santé, Khaled Aït Taleb, a avalisé la démission du directeur du CHU Mohammed V de Meknès, Nabil Zouini. Selon une source du journal, le ministre aurait pris cette décision après avoir reçu un rapport détaillé, élaboré par des commissions d'inspections, autour de «dysfonctionnements à la pelle» dont souffre l'établissement. Le ministre avait également effectué une visite surprise mi-février dans l'hôpital concerné, où il avait constaté des aspects de «mauvaise gestion» en termes d'équipements et de ressources humaines. Démissionnaire après cette visite, Zouini a vu sa requête acceptée ce 12 mars.

 

Démissions successives au Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima vit sous le coup de démissions successives à cause de conflits partisans. Le directeur du département des finances de la région a déposé sa démission quelques jours après le départ du directeur des services et de la directrice de l'Agence régionale de l'exécution des projets (AREP). Il s'agit là, selon le journal, d'un conflit d'intérêts qui oppose le PJD et le RNI en course vers les postes clés occupés précédemment par des affiliés du PAM. L'influence de ce dernier parti régresse au Conseil après le départ d'Ilyas El Omari, ex-secrétaire général du parti, de la présidence de la Région.

 

 

ASSABAH : Mécontentement général dans les rangs des Marocains coincés aux frontières avec l'Espagne. Le quotidien rapporte les scènes qui ont marqué les points de passage frontaliers entre le Maroc et l'Espagne après l'annonce de la suspension des liaisons entre les deux pays. Confusion, panique, voire détresse ont touché des centaines de transitaires désireux de rejoindre le sol national. De vives protestations ont éclaté parmi les voyageurs, surtout ceux des autocars de transport international. Le journal rapporte également qu'un état de mécontentement règne parmi les personnes coincées aux points frontaliers face à ce qu'ils estiment être un «manque d'interaction avec leurs doléances de la part des représentations diplomatiques marocaines en Espagne».

 

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...