Aller au contenu principal

La presse arabophone du 13 mars 20202

"Le Spectre de la sécheresse plane sur le monde rural", "Carburant : Les distributeurs se dérobent de la responsabilité de fixation des prix à la pompe", "Le Maroc se dote d'un nouveau dispositif de surveillance frontalière", "Des adouls refusent le caractère «obligatoire» de la couverture médicale et sociale", "Des Marocains résidant en Italie transgressent la quarantaine pour revenir au Royaume", "Des marchés publics douteux sur la table de l'Inspection générale du ministère de l'Education nationale", "Les opérations chirurgicales à l'arrêt à Marrakech".

Par Hicham A., Publié le 13/03/2020 à 01:39, mis à jour le 13/03/2020 à 06:56
Teaser Media
La presse arabophone

AL-AKHBAR : Le Spectre de la sécheresse plane sur le monde rural. L'impact de la rareté des précipitations se fait sentir sur les cultures vivrières, ce qui a conduit nombre de petits agriculteurs des zones les plus touchées à se délester de leurs troupeaux de bétail à bas prix. Pour protéger cette catégorie d'agriculteurs, Aziz Akhannouch, le ministre de l'Agriculture, a dévoilé, le 11 mars devant la Commission des secteurs sociaux au Parlement, les mesures entreprises pour préserver et secourir le cheptel. Une enveloppe de 55MDH a été allouée dans un premier temps pour des mesures instantanées, dans l'attente du déblocage prochain de 211MDH pour l'acquisition de 1,2 million de quintaux d'orge, une quantité qui sera distribuée à tarif préférentiel.

 

Carburant : Les distributeurs se dérobent de la responsabilité de fixation des prix à la pompe. Les prix des hydrocarbures restent élevés au Maroc en dépit de leur baisse à l'international. Le quotidien a révélé que certaines sociétés du secteur ont fait signer des «engagements à effet rétroactif» aux propriétaires et gérants des stations-service, obligeant ces derniers à endosser la responsabilité de la fixation des prix dans les stations. Un communiqué de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service au Maroc considère que cette mesure est «louche», car elle intervient à quelques semaines de la parution du rapport annuel du Conseil de la Concurrence, et qui comportera un volet autour de l'entente sur les prix des carburants.

 

 

AL-MASSAE : Le Maroc se dote d'un nouveau dispositif de surveillance frontalière. La société «Intracom Telecom» fournira au Maroc un système spécifique de surveillance frontalière. Cette transaction intervient dans le cadre d'un vaste programme financé par l'Union européenne et destiné aux pays du Maghreb pour les aider à lutter contre l'immigration clandestine. Grâce à des technologies de pointe, le nouveau dispositif sera également utilisé dans la traque et le démantèlement des réseaux criminels transfrontaliers.

 

Des adouls refusent le caractère «obligatoire» de la couverture médicale et sociale. Le Conseil régional des Adouls de la ville d'Errachidia a fustigé la convention qui vise à la mise en œuvre de la couverture médicale et sociale de leur catégorie. Cette convention avait été signée le 3 mars dernier entre la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) et l'Instance nationale des Adouls. Le Conseil a émis des réserves sur le caractère obligatoire de la souscription des adouls à la retraite, jugeant cette mesure «inutile» pour une large partie d'entre eux, car d'un âge avancé, ils ne pourront bénéficier d'une pension.

 

 

ASSABAH : Des Marocains résidant en Italie transgressent la quarantaine pour revenir au Royaume. Des Marocains résidant en Italie, dont le territoire est sous quarantaine depuis le 10 mars dernier, auraient débarqué au Maroc durant les deux derniers jours en utilisant des chemins indirects. Ces MRE auraient traversé les passages frontaliers à Tanger, à Ceuta et aux différents aéroports du Royaume après s'être déplacés de l'Italie vers d'autres pays d'Europe dans un premier temps. Une majorité d'entre eux a prétexté un cas d'extrême nécessité (décès d'un proche, rendez-vous de justice, etc.) pour se dérober du couvre-feu instauré par les autorités italiennes.

 

Des marchés publics douteux sur la table de l'Inspection générale du ministère de l'Éducation nationale. L'Inspection générale du ministère de l'Éducation nationale est sur le qui-vive après la découverte de dérapages graves de certains marchés publics attribués par le ministère. Une commission centrale de l'Inspection a débarqué à Rabat pour enquêter et a découvert une panoplie de dysfonctionnements dans des marchés octroyés. Le quotidien cite l'exemple d'une salle de classe dont la simple construction aurait coûté 400000 DH, un montant jugé faramineux pour ce genre de chantier.

 

AKHBAR-AL-YOUM : Opérations chirurgicales stoppées à Marrakech. Après l'arrêt des interventions chirurgicales à l'hôpital Arrazi de Marrakech à cause de la grève des infirmiers d'anesthésie et de réanimation, les opérations similaires seront interrompues à partir du jeudi 12 mars dans les deux complexes chirurgicaux restants de la ville ocre : l'hôpital «Ibn Tofail» et celui de «Mère-Enfant». Ceci est dû à la suspension de l'activité des médecins dans l'ensemble des hôpitaux relevant du CHU Mohammed VI de Marrakech. Quelque 400 opérations chirurgicales programmées dans l'hôpital Arrazi ont été reportées durant les 8 derniers jours.

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...