Aller au contenu principal

La presse arabophone du 26 février 2020

"La «pétition pour la vie» acceptée par le gouvernement", "L'Algérie «fâchée» contre la ministre des Affaires étrangères espagnole", "Bras de fer entre Amzazi et les enseignants contractuels", "Une pétition pour sauver la baie de Dakhla", "Attijariwafa Bank : forte croissance en 2019", "Le secteur bancaire sous les yeux du parlement", "Nouvelle plainte de Marsa Maroc"

Par Hicham A., Publié le 26/02/2020 à 01:39, mis à jour le 06/01/2021 à 10:23          Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
La presse arabophone

AHDATH : «La pétition pour la vie» acceptée par le gouvernement. Le gouvernement a accepté la pétition pour la création d'un fonds spécial de lutte contre le cancer, baptisée «la pétition pour la vie». Dans un discours lu au nom de Mustapha Ramid, le ministre de l'Emploi et des Affaires sociales, Mohamed Amekraz, a annoncé qu'entre les six pétitions présentées au chef du gouvernement, seulement une a pu être acceptée. Il s'agit de la pétition pour la création d'un fonds spécial de lutte contre le cancer, et qui a dépassé les 50000 signatures.

 

L'Algérie «fâchée» contre la ministre des Affaires étrangères espagnole. L'Algérie a reporté la visite de la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, prévue ce mercredi 26 février. Selon des sources médiatiques espagnoles, ce report marque le mécontentement d'Alger face à la politique étrangère du pays ibérique, qui a martelé sa non-reconnaissance de la RASD, et qui a également soulevé les questions liées à l'extension du domaine maritime algérien, à la sécurité du pays et à sa gestion de l'immigration.

 

AL-AKHBAR : Bras de fer entre Amzazi et les enseignants contractuels. Le bras de fer se poursuit entre le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et les professeurs contractuels. Quelques jours après la rencontre qui a réuni le ministre, Said Amzazi, avec les syndicats les plus représentatifs du secteur et les représentants de la Coordination nationale des enseignants pour tenir le deuxième cycle de dialogue, ces derniers ont appelé à 3 jours de grève au mois de mars. En guise de réaction, le ministère de tutelle a menacé les contractuels de «prendre les mesures légales et procédurales en vigueur en cas de manquement aux obligations professionnelles».

 

Une pétition pour sauver la baie de Dakhla. L'Observatoire nationale de lutte contre la corruption et pour la protection des deniers publics a lancé une pétition de protestation pour sauver et protéger la baie de Dakhla des rejets d'eaux usées et de l'épuisement aléatoire de ses ressources halieutiques. Cette intervention vient après le déclassement de la baie de Dakhla en raison de sa pollution. Cela a poussé les acteurs à intervenir et à demander la préservation de l'une des plus belles baies du monde, la baie de Oued Eddahab.

 

Attijariwafa Bank : forte croissance en 2019. Attijariwafa Bank affiche de bons résultats en 2019. En effet, son produit net bancaire s'élève à 23,5 milliards de dirhams, en croissance de 4,9% sur un an. Il a notamment bénéficié de la progression de la marge d'intérêt (+6,7%) et de la marge sur commissions (+2,3%). Le résultat d'exploitation s'accroît quant à lui de 7,3% à 10,7 milliards de dirhams et le résultat net part du Groupe ressort à 5,8 milliards de dirhams, en amélioration 1,9%. Hors éléments exceptionnels, le résultat net part du Groupe progresse de 8,7%. Par ailleurs, le groupe vient d'annoncer une refonte de son organisation interne qui prendra effet le 2 mars prochain.

 

ASSABAH : Des subventions supplémentaires pour les partis politiques. Les partis politiques se partageront 30 millions de dirhams supplémentaires qui seront ajoutés au budget global de 250 millions alloué à leurs subventions. El Otmani aurait conseillé aux dirigeants des partis d'utiliser ces nouvelles subventions pour créer des institutions de recherche, d'étude et de réflexion afin de formuler des propositions pratiques pour chaque dossier ou problème soulevé.

 

AKHBAR-AL-YOUM : Le secteur bancaire sous les yeux du parlement. Une commission parlementaire devrait commencer prochainement des visites dans les banques marocaines, au siège de Bank Al-Maghrib et au ministère des Finances, afin de préparer un rapport sur l'activité des banques marocaines. Le parlement souhaite enquêter sur la raison de leurs bénéfices élevés à un moment où d'autres secteurs économiques souffrent de récession. Les banques se méfient de cette mission parlementaire sans précédent, d'autant plus qu'elles n'ont pas l'habitude d'ouvrir leurs portes au contrôle parlementaire. À noter que le secteur bancaire au Maroc réalise un bénéfice annuel de plus de 70 MMDH.

 

AL-MASSAE : Nouvelle plainte de Marsa Maroc. Des sources d'Al Massae ont révélé qu'une plainte avait été déposée au bureau du procureur général auprès la cour d'appel de Rabat afin d'élargir les recherches à propos de Marsa Maroc et de la direction de la navigation commerciale. Les mêmes sources ont précisé que la plainte avait été déposée suite à la disparition illégale d'un bateau de Marsa Maroc pour laquelle un groupe de cadres de la société serait mis en cause.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...