Aller au contenu principal

La presse arabophone du 21 février 2020

"INWI retire sa plainte contre Maroc Telecom", "Affaire « Bab Darna », reprise du procès le 26 février", "Mustapha Ramid : «Santé à tous les voleurs du pays !»", "Le Conseil de la concurrence critique le plan Halieutis", "Des drones pour la sécurité routière", "Le ministère du Travail lance un dispositif de suivi des dynamiques de l'emploi", "Crédit du Maroc : baisse de 13,6% du résultat net part du groupe", "Des vêtements chinois à Casablanca via Guerguerat !", "Actes de vandalisme lors du clasico : des policiers convoqués".

Par Hicham A., Publié le 21/02/2020, mis à jour le 20/02/2020
Teaser Media
La presse arabophone

Communiqué de presse : INWI retire sa plainte contre Maroc Telecom. Un communiqué de presse précise que le conseil d'administration de WANA, tenu ce jour sur convocation de son actionnaire majoritaire Al Mada, a pris acte de la décision de condamnation de Maroc Telecom par l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) relative aux pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe. Le Conseil d'administration de WANA ne doute pas que les mesures et injonctions prises dans cette sanction permettront de rétablir une concurrence saine sur le marché des télécommunications. Cela, dans l'intérêt des consommateurs et des entreprises et dans le strict respect de la loi et réglementation applicable. Dans cette situation et confiant dans les perspectives de consolidation et de développement du secteur des télécommunications, le Conseil d'administration de Wana a décidé, sur proposition des administrateurs d'Al Mada, d'abandonner l'action engagée en 2018 à l'encontre de Maroc Telecom devant le Tribunal de Commerce de Rabat.

 

Akhbar-al-youm : Affaire « Bab Darna », reprise du procès le 26 février. Ce mercredi, la chambre pénale de la Cour d'appel de Casablanca a discuté de la décision du juge d'instruction du Tribunal de première instance de Aïn Sebaâ de ne pas avoir compétence dans l'affaire « Bab Darna ». Ella a finalement fixé au 26 février la date de reprise du procès. Plus de 800 victimes ont été escroquées par cette société de promotion immobilière, qui vendait des projets fictifs à des marocains et MRE.

 

AL-MASSAE : Mustapha Ramid : "Santé à tous les voleurs du pays !". Mustapha Ramid, le ministre d'État chargé des droits de l'Homme et des relations avec le Parlement a déclaré mercredi, lors d'une conférence à la faculté des sciences juridiques et économiques et sociales de Mohammedia : « on ne peut pas poursuivre les responsables qui continuent de voler le pays, à moins que l'incrimination de l'enrichissement illégal ne soit établie ». Le ministre a ajouté que les corrupteurs ont une immunité qui leur permet de se constituer une fortune sans peur de représailles. Et d'ajouter « Santé à tous les voleurs du pays tant qu'on n'a pas une loi qui criminalise l'enrichissement illicite ». Cette loi sur l'enrichissement illicite constitue par ailleurs l'un des plus gros points bloquant la réforme du Code pénal encore reportée au Parlement durant la session d'automne.

 

Le Conseil de la concurrence critique le plan Halieutis. Le Conseil de la concurrence a reconnu qu'il existe des déséquilibres majeurs dans la gestion du marché du poisson au Maroc qui ouvrent la voie à la manipulation, au monopole et à la spéculation. Le Conseil a implicitement révélé dans son rapport que le programme Halieutis n'a pas réussi à atteindre ses objectifs.

 

 

AL-AKHBAR : Des drones pour la sécurité routière. Pour la première fois au Maroc, la gendarmerie royale a débuté une phase pilote d'utilisation de drones pour l'observation routière, et ce à l'occasion de la journée nationale de la sécurité routière. Selon le quotidien Al Akhbar, cette nouvelle technologie permettra à la gendarmerie de détecter toutes les violations commises par les conducteurs que les radars ne peuvent détecter. Le but serait également de sécuriser l'autoroute qui connait de temps à autre des activités criminelles. Une source du quotidien a affirmé que cette technique sera opérationnelle dans quelques semaines après avoir terminé la phase pilote.

 

Le ministère du Travail lance un dispositif de suivi des dynamiques de l'emploi. Le Ministère du Travail et de l'Insertion Professionnelle en collaboration avec l'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) lancent un nouveau dispositif de suivi des dynamiques de l'emploi. Ce dispositif sera appliqué dans les entreprises au Maroc et ce, en appui aux efforts déployés par le gouvernement pour la promotion de l'emploi, conformément aux hautes orientations royales. Dans ce cadre, le ministère et l'Agence MCA-Morocco ont organisé, les 19 et 20 février 2020 à Rabat, un séminaire scientifique et technique pour débattre des objectifs, des démarches méthodologiques et des résultats attendus de ce nouveau dispositif. Celui-ci vise à assurer un suivi régulier des dynamiques et de la gestion de l'emploi dans les entreprises ainsi que des mobilités de la main d'œuvre dans le secteur privé selon le secteur d'activité et la région.

 

 

Crédit du Maroc : baisse de 13,6% du résultat net part du groupe. Le résultat net part du Groupe (RNPG) du Crédit du Maroc (CDM) s'est établi, en 2019, à 508,8 millions de dirhams (MDH), en baisse de 13,6% par rapport l'exercice précédent. Ce résultat intègre l'impact non récurrent du contrôle fiscal sur l'année 2019. Karim Diouri, le directeur général adjoint en charge des finances, a précisé qu'après neutralisation des éléments exceptionnels 2018 (cession d'une partie du terrain des Arènes) et non récurrents 2019 (contrôle fiscal), le RNPG progresse au final de 7,3% à 546 MDH. Pour ce qui est du marché des entreprises, le Groupe a enregistré des performances favorables sur les crédits d'équipement (+7,6%), le crédit-bail (+10,6%) et les crédits court terme (+4,6%). Dans la bancassurance, les primes collectées en non vie ont progressé de 8,7% à 186,2 MDH.

 

 

AHDATH : Des vêtements chinois à Casablanca via Guerguerat. Le commerce de prêt-à-porter et de vêtements chinois de mauvaise qualité introduits en contrebande, en provenance de Mauritanie via le passage de Guerguerat, a connu un essor remarquable. Selon des médias nationaux, les professionnels du textile ont déclaré que les réseaux de contrebande contribuaient directement au dumping des marchés de gros et de détails dans la capitale économique. Les vêtements proviendraient de Chine via le port de Nouadhibou (Mauritanie) puis passeraient en contrebande par le seul poste frontalier terrestre du Maroc avec la Mauritanie (Guerguerat) insuffisamment équipé pour contrer ce fléau.

 

ASSABAH : Actes de vandalisme lors du clasico : des policiers convoqués. Le directeur de la DGSN, Abdelatif Hammouchi, a ouvert des enquêtes sur les circonstances et les répercussions des actes de vandalisme qui ont lieu après le match entre l'AS FAR et le Raja Casablanca au complexe sportif Prince Moulay Abdullah à Rabat. Des sources sécuritaires ont déclaré qu'Hammouchi a donné ses instructions pour la convocation des officiers qui étaient présents ce jour là au stade pour obtenir leur version des faits.

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...