Aller au contenu principal

Souss-Massa : le roi Mohammed VI inaugure des projets orientés vers la jeunesse

Ce mercredi 12 février, Sa Majesté le roi Mohammed VI a inauguré la plateforme des jeunes "Argana" à la commune d’Ait Melloul pour l’écoute et l’orientation. Réalisé pour un coût global de 7 millions de DH, ce projet fait partie de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui vise à lutter contre les disparités territoriales et à améliorer les conditions de vie des citoyens.

Par Khansaa B., Publié le 13/02/2020, mis à jour le 13/02/2020
Teaser Media
Le Roi inaugure des projets à Souss-Massa

Cette nouvelle plateforme devrait améliorer les revenus et l’inclusion économique des jeunes, en leur fournissant une variété d’outils pour stimuler leur esprit d’initiative et d’entrepreneuriat, ainsi que leur garantir une meilleure intégration socio-économique à long terme. Le projet permettra également aux jeunes de la région de Souss-Massa de bénéficier du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises, lancé le 27 janvier.

L’établissement abrite des espaces d’accueil, d’entrepreneuriat, d’emploi et d’écoute, un auditorium, des ateliers, une médiathèque, une salle de sport et un terrain de mini foot. Il représentera un point de rencontre pour les différents acteurs impliqués dans l’intégration des jeunes pour répondre au mieux à leurs attentes. L’initiative vise à faciliter l’accès des jeunes à l’information sur le marché du travail et à les encourager à créer leur propre entreprise. Un personnel spécialisé dans l’orientation, l’écoute et l’accompagnement supervisera la plateforme "Argana".

En plus de cette plateforme, le Roi a inauguré deux autres projets dans le cadre de l’INDH. Le premier projet, «Dar Momkin» dans le quartier de Lagouira à Agadir, est un espace culturel destiné à  aider les jeunes à développer des compétences professionnelles et à en acquérir de nouvelles. Il a nécessité un budget de près de 6,7 milliards de dirhams. Le second projet, "Les Étoiles du Souss", est également un espace culturel, dans le quartier El Farah à Agadir. Il est le troisième centre du genre au Maroc après "Les Étoiles de Sidi Moumen" à Casablanca et "Les Étoiles du Détroit" à Tanger. Initié par la Fondation Ali Zaoua, il représente un lieu d’apprentissage, de découverte, de partage et d’expression. Il compte actuellement 240 inscrits âgés de 6 à 28 ans. Environ 53% des inscrits sont des filles. "Les Étoiles du Souss" propose des cours de théâtre, d’arts plastiques, de danse, de musique et de langues étrangères, dispensés par 13 professeurs.

Enfin, le roi Mohammed VI a remis 28 minibus, dont 26 bus scolaires et deux pour le transport de sportifs, aux présidents de communes et aux associations bénéficiaires relevant de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane. L’objectif est d’améliorer les conditions de scolarité, de lutter contre le décrochage scolaire et de promouvoir les activités sportives.


  • Partagez

Deux mineurs impliqués dans une affaire de viol arrêtés à Essaouira

Ce jeudi 20 février, la police judiciaire d’Essaouira a arrêté deux mineurs, âgés de 16 et de 17 ans, pour leur implication présumée dans l’agression sexuelle et le viol d’une fille mineure. Ils sont ...

Le Maroc rejette l’ingérence des Pays-Bas dans ses affaires intérieures

Lors d’un point de presse en marge du Conseil hebdomadaire du gouvernement, Hassan Abyaba, porte-parole du gouvernement, a critiqué l’ingérence du parlement néerlandais dans les affaires intérieures d...

Sécurité routière : la gendarmerie royale va bientôt se doter de drones

Un nouveau dispositif sera mis en place au Maroc pour améliorer la prévention des accidents de la r...

Viol d’une mineure à Marrakech : le ministère de la justice sort de son silence

Après le tollé médiatique qu’a provoqué la fuite d’un jeune Koweitien de 24 ans, accusé de viol sur...

Militantisme : 9e anniversaire du "Mouvement du 20 février"

Ce jeudi marque le 9e anniversaire du "Mouvement du 20 février" au Maroc. Ce mouvement a vu le jour...

Un patient présentant les symptômes du Coronavirus en quarantaine à Kénitra

Ce jeudi 20 février, le quotidien arabophone Al Massae rapporte que depuis mardi, les départements du ministère de la Santé sont en état d’alerte après qu’un citoyen chinois vivant à Kénitra ait été s...