Aller au contenu principal

Nouveau coup dur pour Ahizoune

Convoqué mercredi au Parlement, Abdeslam Ahizoune, président de la Fédération royale marocaine d’Athlétisme (FRMA) a brillé par son absence, provoquant l’ire des parlementaires. Un rapport parlementaire pointe du doigt les graves dysfonctionnements des infrastructures d’athlétisme.

Par Mohamed L., Publié le 13/02/2020, mis à jour le 13/02/2020
Teaser Media
Abdeslam Ahizoune

Abdeslam Ahizoune continue de faire la une des médias en ce mois de février. Cette fois-ci, ce n’est pas par rapport à l’amende de 3,3 milliards de dirhams infligée à Maroc Telecom -dont il est président- par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), mais plutôt pour les dysfonctionnements des infrastructures sportives, notamment celles de l’athlétisme. Mercredi, le président de la fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) était convoqué pour assister à la présentation d’un rapport élaboré par la commission des secteurs sociaux sur l’état des infrastructures sportives au Maroc. Attendu au Parlement, Ahizoune ne s’est pas présenté au rendez-vous, provoquant l’indignation des députés, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 13 février 2020. À noter que Hassan Abyaba, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Fouzi Lekjaa, président de la fédération royale marocaine de football (FRMF), ont assisté à cette présentation.

 

L'absence d'études topographiques parmi les dysfonctionnements constatés 

 

La commission des secteurs sociaux a passé au peigne fin les réalisations au niveau des infrastructures sportives de plusieurs disciplines sportives, dont celle de l’athlétisme. Selon Al Massae, cette mission a salué la coopération des responsables du football, contrairement à ceux de l’athlétisme qui n’ont, selon le journal, «montré aucun intérêt à cette commission refusant de fournir les documents demandés par les membres de la mission». Dans son rapport, la commission a relevé plusieurs dysfonctionnements, notamment en ce qui concerne les études topographiques que devait réaliser la fédération sur la qualité de la terre avant l’installation de la pelouse synthétique, souligne Al Ahdath Al Maghribia. Parmi les points mentionnés dans l’étude, le retard dans les délais de réalisation des pistes. La commission reproche au ministère de la Jeunesse et des Sports de ne pas avoir fait le suivi nécessaire à la réalisation de ces chantiers. Et de préciser que la plupart des chantiers ont duré deux ans, alors que leur délai de réalisation était limité à 8 mois. Dans le cas de Khénifra, les travaux de réalisation de la piste ont même duré… 7 ans.

La commission recommande que les couloirs d’athlétisme passent à 8 voies (au lieu de 6 actuellement) afin de pouvoir être conformes aux normes et pouvoir accueillir des événements continentaux et internationaux. La Fédération royale marocaine d’athlétisme a été appelée à suivre le même parcours de la Fédération de football et de signer un contrat-programme avec l’État (document qui fixe les principales orientations de développement du secteur). La commission suggère aussi à la FRMA de mettre en place un compte spécial consacré exclusivement à la réalisation des centres et des pistes d’athlétisme... etc.


  • Partagez

L’ALE Maroc-Turquie ravive la tension entre le PJD et le RNI

L’accord de libre-échange (ALE) Maroc-Turquie divise les partis politiques. Alors que Moulay Hafid ...

Un ministre slovaque candidat au poste d’émissaire de l’ONU pour le Sahara

Ce mercredi 12 février, des diplomates cités par l’Agence France-Presse (AFP) ont affirmé que le ministre slovaque des Affaires étrangères, Miroslav Lajčák, devrait être nommé nouvel envoyé spécial de...

Présence des ministres au parlement : les bons et mauvais élèves

La session législative d’automne a pris fin mardi. L’occasion pour Habib Malki, président de la Cha...

Nouveau coup dur pour Ahizoune

Convoqué mercredi au Parlement, Abdeslam Ahizoune, président de la Fédération royale marocaine d’At...

Ce qu’il faut retenir de la session parlementaire d’automne

Ce mardi, le parlement a clôturé sa session d’automne 2019/2020. Habib El Malki, président de la Ch...

Le Maroc s’apprêterait à signer un accord de non-agression avec Israël

Un accord de non-agression pourrait être signé entre Israël et quelques pays arabes, dont le Maroc, marquant la deuxième étape après la révélation du plan de paix américain pour le Proche-Orient,...