Mohammed VI

Temps de lecture : 3 minutes


Le plan de soutien du gouvernement et des banques aux entreprises

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Suite à l’appel du Roi pour renforcer l’appui aux petites entreprises et aux porteurs de projets, le ministre des Finances, Mohamed Benchaâboun, le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri et le président du GPBM, Othman Benjelloun, ont présenté hier au souverain les grandes lignes du programme intégré d’appui et de financement aux entreprises. « Le programme contribuera chaque année à la création d’environ 27 000 nouveaux postes d’emplois et à l’accompagnement de 13 500 entreprises supplémentaires », a estimé le ministre des Finances. Pour atteindre les objectifs, un fonds de 6 milliards de DH sur trois ans a été mis en place.

Temps de lecture : 3 minutes

La réponse des autorités monétaires et des banques à l’interpellation royale en octobre dernier a été présentée hier au souverain par le ministre des Finances, le wali de Bank Al-Maghrib et le président du GPBM.



Création d’emplois et accompagnement d’entreprises



Suite à l’appel du Roi pour renforcer l’appui aux petites entreprises et aux porteurs de projets, le gouvernement, en concertation avec le secteur bancaire, avait convenu de mettre en place un fonds de 6 milliards de DH qui sera financé à parts égales sur trois ans par le budget de l’État et les banques. Tout le monde va davantage s’impliquer dans l’accompagnement de ces structures, notamment en termes de simplification des procédures et de facilitation des conditions d’octroi de garanties en éliminant les garanties personnelles et de réduction des coûts de crédits, relèvent l’Économiste et Ecoactu en s’appuyant sur le discours du ministre des Finances. Selon ce dernier, « le programme contribuera chaque année à la création d’environ 27 000 nouveaux postes d’emplois et à l’accompagnement de 13 500 entreprises supplémentaires ».



L’engagement des Banques



Les banques, représentées par le président du GPBM, se sont également engagées devant le souverain. « Les banques prennent l’engagement que les produits offerts aux jeunes entrepreneurs seront simples d’accès et d’utilisation, grâce à des procédures allégées de constitution et de garantie, bénéficiant d’une gratuité, au départ, des frais de constitution des dossiers ainsi que de faibles taux d’intérêt, grâce à un taux de refinancement privilégié consenti aux banques par Bank-Al Maghrib », a promis Othman Benjelloun. Elles pourront se refinancer auprès de la Banque centrale à un taux préférentiel de 1,25 % soit 1 point en dessous du taux directeur (2,25 %) pour leurs opérations dans le cadre du programme intégré d’appui et de financement aux entreprises. Les délais d’instruction des dossiers dans le cadre du programme seront également réduits.



Après la présentation des grandes lignes du programme au souverain, les banques devront communiquer là-dessus pour permettre aux cibles d’avoir toutes les informations requises. L’opérationnalisation du programme sur le terrain est vivement attendue. Des rapports périodiques seront transmis au roi pour le suivi de la mise en œuvre de ce programme.


Banques participatives

Recommandé pour vous

Gafi : sortir de la liste grise, nouvel objectif du Maroc

Temps de lecture : 4 minutes

En compagnie du Sénégal, des îles Caïmans et du Burkina Faso, le Maroc a été placé sous surveillance concernant la lutte contre le blanchiment…

Casablanca : tenue du troisième Congrès international sur l’utilisation du cannabis

Temps de lecture : 6 minutes

Un parterre de scientifiques du Maroc et d’ailleurs a participé, dimanche 26 juin, au troisième Congrès international sur l’utilisation thérap…

Monétique : reprise remarquable durant le 1er trimestre 2022

Temps de lecture : 5 minutes

C’est une tendance lourde qui se confirme de trimestre en trimestre. Les Marocains se tournent de plus en plus vers les moyens de paiement éle…

World Power-to-X Summit : hydrogène vert, un positionnement d’avenir pour le Maroc

Temps de lecture : 8 minutes

Plus de 500 experts venus des quatre coins du monde ont participé à la deuxième édition du « World Power-to-X Summit », qui s’est tenue du 22 …

Cryptomonnaies : le Maroc veut mettre fin au vide juridique

Temps de lecture : 3 minutes

Les cryptomonnaies enregistrent une croissance effrénée. L’investissement dans ce marché plein d’avenir est pour les initiés, comme, pour les …

Bank Al-Maghrib opte pour une politique monétaire accommodante

Temps de lecture : 4 minutes

Réunion sous pression ce mardi au siège de Bank Al-Maghrib (BAM) à Rabat. Les membres du Conseil de la Banque centrale ont tenu la deuxième se…

Forum d’investissement Maroc-Espagne : quel enjeu pour le Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

Favorisés par leur proximité géographique, la coopération économique et les échanges commerciaux entre Madrid et Rabat sont inéluctables. Le f…

Achat en ligne : ce qu’il faut savoir sur les nouvelles réglementations douanières

Temps de lecture : 5 minutes

Au Maroc comme partout ailleurs, l’activité du e-commerce est en croissance constante.  La crise sanitaire a été d’ailleurs perçue comme un ac…

Politique monétaire : faut-il augmenter les taux directeurs ?

Temps de lecture : 4 minutes

Les marchés internationaux du crédit montrent des signes de tensions. Après la dernière crise de la dette qui a eu lieu en 2011, le spectre d’…

Prix des carburants : le ras le bol des citoyens marocains

Temps de lecture : 5 minutes

L’onde de choc de la guerre en Ukraine a touché le monde entier. Depuis le début du conflit russo-ukrainien, les prix des carburants ont attei…

Les influenceurs sous les radars du fisc

Temps de lecture : 5 minutes

Le nombre d’influenceurs en ligne augmente au Maroc. Ils sont des « créateurs de contenu » qui usent de leur notoriété pour gagner de l’argent…

Compensation : une charge à rallonge

Temps de lecture : 4 minutes

Drôle de procédé choisi par le gouvernement Akhannouch pour injecter plus d’argent dans la Caisse de compensation pour faire face à l’augmenta…