Aller au contenu principal

La presse Arabophone du 03 mai 2019

Par Nora Jaafar, Publié le 03/05/2019, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Selon le journal Al Massae , cinq ans après le transfert du dossier au ministère de la Justice, plusieurs sources ont révélé l'existence d'une longue liste de hauts fonctionnaires et de responsables qui refusent de libérer des maisons de fonction, notamment des villas et des appartements dont la valeur est estimée à des milliards de centimes. Le ministère de l'Éducation nationale n'a toujours pas réussi à activer la procédure de décharge à leur encontre.

 

Le quotidien Al-Sabah, rapporte que Lahcen Daoudi, ministre des Affaires générales et de la gouvernance, a confirmé que la corruption était assez fréquente pendant le mois de Ramadan. Certaines personnes cherchent à faire du profit de manière illicite, et ce en monopolisant les produits de consommation et en les stockant pour les revendre par la suite aux citoyens à un prix plus élevé, ou encore en les revendant en contrebande.

 

Dans le journal "Al Akhbar", on lit qu'Abdelkader Zayer, secrétaire général de la Confédération démocratique du travail, a confirmé ce que le quotidien avait rapporté la semaine dernière à propos de l'existence d'un accord secret entre le gouvernement et les syndicats. Un accord qui ne légiférer pas l'organisation des syndicales pendant le mandat en cours et ne l'intègre pas dans l'ordre du jour du dialogue social. En contrepartie, les syndicats réclament une ratification de la loi sur l'organisation de la grève et appelle le "Patronat", Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), à la mettre en vigueur le plus tôt possible.

 

Mais vous pouvez lire aussi : 

 

Les terres des Soulalyates ... les directives du roi.

 

La saisie de biens luxueux appartenant à des réseaux de drogue.

 

L'intérieur et le judiciaire enquêtent sur la corruption.

 

Les défauts de la Chambre des conseillers.

 

Les femmes de chambre marocaines interdites d'entrée à Ceuta.

 

Akhannouch met la main sur "Amadeus".

 

Pour lire la suite en version arabe, merci de cliquer ici.

Couvre-feu nocturne : plusieurs villes refusent d’adhérer à cette mesure

Plusieurs manifestations et rassemblements ont été organisés dans plusieurs villes marocaines, et ce, en violation du couvre-feu nocturne imposé par le gouvernement pendant le mois de ramadan pour lut...

Éducation nationale : les tensions persistent entre les contractuels et la tutelle

Le bras de fer entre les enseignants contractuels et le ministère de l’Éducation nationale est loin...

MHE : une indemnité spéciale pour les professions impactées pendant ramadan est en préparation

Ce lundi 19 avril au Parlement, en réponse à la question d’un député, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, a annoncé qu’une indemnité était envisagée en faveur des activités impactées par le...

Masculinités positives VS masculinités toxiques

Dans cet épisode de Machi Rojola, le premier podcast 100% marocain qui promeut les masculinités positives, les invités, notamment Fatna Lbouih, une militante féministe, Fayçal Azizi, un artiste, Hicha...

2020, l'année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc

En 2020, le Maroc a connu une année chaude avec des températures annuelles supérieures à la moyenne et un déficit de précipitations sur l’ensemble du pays. Ainsi, cette année a été la plus chaude jama...

Déploiement de la 5G : «pas de risques nouveaux» pour la santé

Dans un avis très attendu en France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anes) a indiqué, ce mardi 20 avril, que la téléphonie 5G ne présente, au vu des connaissances actuelles, «pas de risques ...