Aller au contenu principal

Modèle de développement : la commission adopte sa charte

C’est officiel. Les 35 membres de la commission Chakib Benmoussa démarreront leurs auditions le 2 janvier prochain. Les partis politiques, syndicats, associations et patrons du secteur privé seront tous sollicités par ladite commission afin d’enrichir le débat et d’élaborer le nouveau modèle de développement. Par ailleurs, la commission a décidé d’établir une charte morale contenant des règles relatives à son fonctionnement et à l’engagement de ses membres.

Par Mohamed Laabi, Publié le 24/12/2019 à 17:14, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Passé la période des présentations des 35 membres nommés par le roi Mohammed VI, les choses sérieuses commencent enfin pour la Commission spéciale du nouveau modèle de développement. Cette dernière entamera, à partir du jeudi 2 janvier prochain, une longue séance d’écoute, rapporte Médias24. Cette décision a été prise lors d’une réunion plénière organisée ce lundi à l’académie du royaume.

 

Les partis politiques, les syndicats, les patrons du secteur privé et les associations seront ainsi les premiers interlocuteurs de cette instance. L’objectif étant de recueillir les contributions et les avis des parties sollicitées, en vue de l’élaboration du nouveau modèle de développement, rappelle Médias24.

 

Une charte morale établie

Autre fait marquant de cette journée, une charte morale établie par la Commission spéciale chargée du nouveau modèle de développement. Cette charte contient des règles relatives au fonctionnement de l’instance et à l’engagement de ses membres, rapporte La Vie Économique ce mardi 24 décembre.

 

Trois instructions et principes sont cités dans cette charte : « Les membres de la Commission prennent part à ses travaux à titre bénévole. Aucune rémunération ou avantage, sous quelque forme que ce soit, ne sont prévus à cette fin. Les membres s’engagent à informer le Président de tout risque de conflit d’intérêts lié à leur participation aux travaux de la Commission ». Le deuxième point souligne que le travail de la commission est collaboratif et mobilise l’intelligence collective de ses membres, mais aussi de toute la société marocaine. Troisième point : au cours des séances d’écoute et d’audition, les membres de la Commission sont tenus à la neutralité et à s’inscrire dans une approche ouverte, sans jugement ou prise de position sur les avis des parties écoutées.

 

Une plateforme digitale

Une plateforme digitale sera bientôt opérationnelle. Cette dernière permettra de recevoir et de collecter les contributions et les idées soumises par les citoyens, afin d’enrichir le débat, de partager les expériences et les réflexions, rapporte Infomédiaire. La même source affirme que la Commission spéciale du nouveau modèle de développement organisera bientôt des rencontres sur le terrain afin d’écouter les citoyens et les différentes composantes de la société marocaine.

Échanges extérieurs : les principaux partenaires commerciaux du Maroc

Dans son dernier rapport annuel portant sur les échanges commerciaux du Maroc en 2020, l’Office des changes a indiqué que les transactions commerciales du pays avec le reste du monde ont enregistré un...

La reprise s’annonce bonne, mais reste menacée par la Covid-19

Au cours du deuxième trimestre 2021, le contexte international aurait été marqué par la poursuite d...

IPE : le CESE préconise une réforme «systémique progressive»

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a récemment publié une étude sur le système...

HCP : les perspectives économiques sont bonnes

Dans son budget économique exploratoire de 2022, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente une ré...

Africa Motors : lancement officiel du Camion de la marque Foton au Maroc

Ce jeudi 15 juillet, lors d'une conférence de presse, Africa Motors, filiale du groupe automobile Auto Hall, a annoncé le lancement officiel du camion de la marque Foton baptisé Foton TM au Maroc. Cec...

Réforme fiscale : les conseillers adoptent le projet de loi-cadre n°19-69

Le projet de loi-cadre n°19-69 portant sur la réforme fiscale a été adopté ce mardi 13 juillet en séance plénière par la Chambre des conseillers. L’objectif de ce nouveau texte de loi est de détermine...