Aller au contenu principal

Les chiffres de la criminalité au Maroc

Le dernier rapport annuel de la Direction générale de la sûreté nationale a enregistré une baisse sensible de la criminalité au Maroc. Le taux de résolution des affaires a été maintenu à 577 775 affaires clarifiées sur 639 116, soit un taux de 90,4 %. Pour la DGSN, l’année 2020 s’annonce riche en chantiers structurants.

Par Mohamed Laabi, Publié le 24/12/2019 à 12:16, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

C’est devenu une tradition pour la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) de communiquer ses réalisations annuelles, que ce soit dans le domaine des services fournis aux citoyens ou dans celui de la lutte contre la criminalité. Ce lundi, Abdellatif Hammouchi, directeur général de la DGSN, accompagné d’une armada d’officiers, a présenté les derniers chiffres de son département. Il en ressort que 644.025 personnes ont été traduites en justice durant l’année 2019, dont 43.008 femmes et 23.764 mineurs, rapporte le quotidien arabophone Assabah dans son numéro du mardi 24 décembre 2019. Le taux de résolution des affaires s’est maintenu : 577 775 cas clarifiés sur 639 116, soit un taux de 90,4 %.

 

Les meurtres, les vols aggravés, les agressions sexuelles et autres crimes violents, qui ont un impact direct sur le sentiment de sécurité, sont en baisse. Ainsi, le nombre d’affaires enregistrées cette année a connu un recul de 8,6 % par rapport à 2018. Tous les crimes graves ont enregistré une baisse : -11,17 % (coups et blessures entraînant la mort), -10,23 % (attentat à la pudeur), -3,41 % (vols qualifiés), -21 % (vols sous la menace d’armes blanches) et -7,78 % (vols de véhicules).

 

Forte hausse des personnes interpellées pour trafic de drogue

Quant au nombre de personnes interpellées dans les affaires liées à la drogue, il a atteint 127 049 personnes, soit une augmentation de 38 % par rapport à l’année précédente. On peut noter aussi une augmentation d’environ 11,72 % du nombre de suspects traduits en justice, de 4,54 % du nombre de mineurs arrêtés et de 3,26 % des victimes qui ont été auditionnées ou qui ont porté plainte, rapporte le Matin du Sahara.

 

Par ailleurs, les services de police judiciaire ont renvoyé aux parquets compétents 79 personnes soupçonnées d’être impliquées dans des affaires de terrorisme et d’extrémisme, 908 dans des crimes liés à l’usage de nouvelles technologies, 353 dans des affaires d’extorsion sexuelle via Internet et 168 personnes dans des cas de corruption et d’abus de pouvoir.

 

 En matière de lutte contre la drogue, la DGSN a saisi en 2019 un total de 7 196 kilogrammes d’héroïne et 1 407 451 de comprimés psychotropes. Pour ce qui est de la lutte contre les réseaux criminels, il a été procédé à l’arrestation de 990 individus soupçonnés d’être liés à 509 réseaux criminels s’activant dans le vol sur la voie publique, ainsi que l’arrestation de 505 organisateurs d’opérations de la migration clandestine. Enfin, 27 317 candidats à la migration irrégulière, dont 20 141 de nationalité étrangère ont été arrêtés. Il est à noter également que 179 fonctionnaires ont été licenciés, dont 113 salariés pour abandon de poste et 66 sur décisions du conseil disciplinaire, précise Akhbar Al Yaoum.

 

Pour l’année 2020, la DGSN veut mettre en œuvre une série de chantiers et de projets structurants à court et moyen termes. Parmi eux, la généralisation dans d’autres villes marocaines des salles de coordination avec les unités mobiles de la police de secours. La DGSN compte également déployer des unités anti-émeutes au sein de l’ensemble des groupes mobiles pour le maintien de l’ordre. Plus d’une vingtaine de sièges seront construits à travers le royaume, dont le district provincial de Tan Tan, le commissariat de Circonscription à Rissani et l’extension des installations de l’Institut royal de police de Kénitra. 

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...