skynews-pervez-musharraf-pakistan_4868776 (1)

Temps de lecture : 2 minutes


L’ex-président du Pakistan condamné à mort pour « haute trahison »

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Ce mardi 17 décembre à Islamabad, l’ancien président pakistanais, Pervez Musharraf, a été condamné à la peine capitale par contumace. Jugé par un tribunal antiterroriste composé de trois magistrats, il a été accusé de haute trahison et de violation de la Constitution. Musharraf, qui est devenu président à la suite d’un coup d’État en 1999, n’était pas présent lors du verdict. Il est actuellement en exil à Dubaï, où il suit un traitement médical.



 



Cette condamnation fait suite à « la décision qu’il [Pervez Musharraf] a prise le 3 novembre 2007 ». Face à la montée en puissance de son opposition, Musharraf avait lancé l’état d’urgence dans le pays. Ainsi, toutes les libertés civiles, les droits de l’homme et les processus démocratiques ont été suspendus, de novembre 2007 à février 2008.



 



Notons que Musharraf a soutenu les États-Unis dans leur « guerre contre le terrorisme » lancée après les attaques du 11 septembre 2001. Sa décision a été critiquée par les partis religieux et a déclenché les violences extrémistes au Pakistan.



Recommandé pour vous

Quelles régions ukrainiennes voudront faire partie de la Russie ?

Temps de lecture : 3 minutes Bien que «la situation militaire reste complexe» sur le sol ukrainien, des «référendums» d’annexion par la Russie ont débuté ce vendredi dans quatre r…

Russie : mouvement de colère après l’annonce de la mobilisation des réservistes

Temps de lecture : 4 minutes Dmitri Medvedev, ancien président russe, a déclaré que toutes les armes de l’arsenal de Moscou, y compris les armes nucléaires stratégiques, pourraien…