Les « Youtubeurs » marocains dans le viseur de l'Office des Changes

Par Mohamed le 03/12/2019 à 11h57
Par Mohamed le 03/12/2019 à 11h57

En l’espace de quelques jours, l’office des changes a adressé deux correspondances aux Youtubeurs et influenceurs marocains. Ces derniers sont appelés à présenter des comptes rendus des services réalisés entre l’année 2016 et 2018, afin de se conformer à la liasse des déclarations opérateurs du 1er janvier 2019. L’Office des Changes a accordé un délai d’un mois aux Youtubers pour respecter et appliquer la loi.

A LIRE EGALEMENT

YouTube Rewind : les vidéos les plus populaires de 2019

06/12/2019

Ce jeudi 5 décembre, YouTube a levé le voile sur le YouTube Rewind 2019, la vidéo bilan de l’année écoulée. Depuis 2010, cette vidéo d’une ...

Arrestation du youtubeur « Moul Kaskita »

02/12/2019

Ce samedi 30 novembre, le Youtuber Marocain Mohammed Sekkaki, connu sous le nom de « Moul Kaskita », a été arrêté, dans le cadre de la compagne ...

MAIS ENCORE

Contrôle fiscal : les garanties renforcées pour éviter les dérapages

10/12/2019

L’amendement d’un texte de loi adopté à la commission des finances de la chambre des conseillers est passé inaperçu. La modification apportée consiste à augmenter le seuil à partir duquel ...

Afghanistan Papers : le nouveau scandale des politiques américaines

10/12/2019

Des centaines d’entretiens confidentiels de personnalités clés impliquées dans la prolongation de la guerre menée par les États-Unis en Afghanistan ont été révélés ce lundi 9 décembre ...

CGEM : La course à la présidence se transforme en jogging

10/12/2019

Après les désistements de Hakim Abdelmoumen et Youssef Mouhyi, le binôme composé de Chakib El Alj et de Mehdi Tazi reste le seul en course à l’élection à la présidence de la CGEM, le 22 ...

La presse marocaine se penche sur la dernière sortie de Benmoussa

10/12/2019

Dimanche dernier, Chakib Benmoussa, président de la Commission spéciale sur le modèle de développement a présenté aux médias les grandes lignes du projet que lui a confié le roi Mohammed VI ...