Aller au contenu principal

La presse arabophone du 20 novembre 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, "La BCPJ est sur le qui-vive", "Fuite de devises : une nouvelle affaire a éclaté", "Le Maroc veut lancer sa propre industrie militaire", "Du rififi au ministère de l'éducation", "PLF 2020 : l'article 9 fait toujours parler", "Que se passe-t-il au ministère de la santé ?".

Par Hicham A., Publié le 20/11/2019 à 07:28, mis à jour le 06/01/2021 à 10:25          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media

ASSABAH : La BCPJ est sur le qui-vive. Le Bureau central de la police judiciaire, continue ses investigations envers une cellule composée de deux personnes âgées de 30 et 34 ans. Des enquêtes préliminaires ont révélé des scénarios de crimes sanglants planifiés par les principaux accusés arrêtés à Rabat dont notamment certains dirigés envers des juges. Les accusés s'étaient préparés à commettre des crimes graves afin de semer la confusion, la peur et le chaos à travers une série d'homicides.

 

Fuite de devises : une nouvelle affaire a éclaté. Les dernières recherches sur des vidéos publiées sur YouTube et sur les réseaux sociaux ont révélé des mouvements suspects de responsables dans le but d'acheter le silence d'un investisseur émirati. Ces hauts responsables ont établi une société pour pouvoir émettre des factures afin d'envoyer d'énormes sommes d'argent à l'étranger.

 

 

AHDATH : Le Maroc veut lancer sa propre industrie militaire. Le Maroc cherche sérieusement à créer sa propre industrie militaire afin de réduire la lourde facture qu'il alloue pour l'achat d'armes et d'équipements militaires. Cette tendance a été renforcée par l'augmentation du budget militaire en 2020 à 39,3 milliards de dirhams, contre 35,8 milliards de dirhams l'année précédente, soit une augmentation d'environ 10%. Selon le rapport du Comité des affaires étrangères et de la défense nationale de la Chambre des représentants, le Maroc cherche à développer la fabrication et la maintenance des équipements militaires.

 

AL-MASSAE : Des mutations au ministère de l'éducation. Le ministère de l'Education nationale connaîtra un large mouvement de mutation, qui ouvrira la voie au départ d'un certain nombre de responsables centraux. Selon les mêmes sources, Said Amzazi, ministre de l'Education nationale, se prépare à apporter d'importants changements, parmi lesquels se trouvent le limogeage d'un certain nombre d'universitaires et de directeurs régionaux, dont les résultats ont été médiocres sur la base du rapport précédemment établi par l'Inspection générale du ministère.

 

AKHBAR-AL-YOUM : PLF 2020 : l'article 9 fait toujours parler. Le projet de loi de finance stipulait qu'il est interdit de saisir des biens de l'État et des collectivités locales à la suite des décisions judiciaires. Alors que cet article avait été supprimé du PLF 2017, après avoir provoqué une grande polémique, cet article refait surface dans le projet de loi de cette année. Les parlementaires ont d'ailleurs présenté une nouvelle version de cet article qui consiste à donner à l'Etat trois ans pour régler le litige avant de procéder à la saisie de ses biens. Et d'ajouter qu'alors que le débat bat son plein à ce sujet, plusieurs propriétaires de petits exploitations agricoles de Bab Merzouga, près de Taza, ont été surpris par l'enlèvement de leurs terres car elles appartiennent à des investisseurs privés.

 

AKHBAR : Que se passe-t-il au ministère de la santé ? Le journal rapporte que des sources sanitaires ont révélé que des dépassements ont été enregistrés lors du concours des sages-femmes organisé dimanche dernier à la Faculté de médecine et de pharmacie. Les sources ont souligné que ces infractions ont conduit à la manifestation de plus de 600 sages-femmes. Et d'ajouter que cette affaire risque de faire couler beaucoup d'encre.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...