Aller au contenu principal

La presse arabophone du 16 novembre 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, "PLF 2020 : ce qu'il faut savoir", "Vers la modernisation du ministère de l'Intérieur", "Une nouvelle graine de Cannabis arrive au Maroc", "Un directeur de banque dans de mauvais draps", "Santé : un haut responsable du ministère limogé", "Espagne-Maroc : rien ne changera après les élections", "Casablanca : annulation de plusieurs marchés publics", "Agadir : mouvement de mutations à la DGSN".

Par Hicham A., Publié le 16/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

AL-MASSAE : PLF 2020 : ce qu'il faut savoir. Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Économie, des Finances et de la Réforme administrative, a révélé que le gouvernement aurait accepté un amendement concernant l'affectation de 50% des revenus de l'opération d'amnistie relative à la fuite de devise au Fonds de cohésion sociale. Par ailleurs, dans sa réponse aux interventions des groupes de parlementaires lors du débat général sur la première partie du projet de loi de finances, Benchaâboun a en revanche révélé que sur 271 amendements soumis, 65 amendements ont été retirés, soit 24% du total, tandis que 74 des 206 amendements restants ont été acceptés.

 

Vers la modernisation du ministère de l'Intérieur. Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a envoyé une correspondance aux différents gouverneurs et Walis afin de moderniser le secteur de l'état civil et de numériser les données les concernant. La correspondance explique l'importance de l'état civil, puisqu'elle constitue le seul moyen d'identification de l'identité de la personne et une source importante de données démographiques pour l'État.

 

 

Une nouvelle graine de Cannabis arrive au Maroc. Dans le même quotidien, nous lisons que les réseaux de passeurs et la mafia internationale du commerce de la drogue poursuivent leurs efforts pour préserver les quantités produites au Maroc, malgré la réduction de la superficie cultivée. Dernièrement, ces derniers ont fait introduire sur le marché marocain des graines génétiquement modifiées, connu sous le nom de "Trikela", dont le prix a battu des records. Selon les mêmes sources, les vendeurs de cette graine ont tiré des bénéfices considérables de leurs ventes aux agriculteurs locaux.

 

 

ASSABAH : Un directeur de banque dans de mauvais draps. Un directeur de Banque à Bouznika risque gros. Il est en effet accusé d'avoir détourné deux milliards de centimes, après avoir manipulé les dépôts de clients, y compris de grandes entreprises, en transférant leur argent sur d'autres comptes et en émettant des chèques sans provision. L'accusé aurait falsifié plus de 16 chèques et fonds de clients pour une valeur de deux milliards de centimes, soulignant que les directeurs de l'institution bancaire avaient entamé la procédure et déposé une nouvelle plainte, l'accusant de détournement de fonds d'autrui et de falsification.

 

Santé : un haut responsable du ministère limogé. Le directeur de la direction du médicament et de la pharmacie, Jamal Taoufiq, nommé par l'ancien ministre Anas Doukkali à ce poste, a été limogé par le Chef du Gouvernement après que ce dernier a reçu un rapport du nouveau ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. Et d'ajouter que le responsable en question a été interdit d'assister aux réunions du PLF relatives au secteur de la Santé. Le journal ajoute même que ce responsable est soutenu par le lobby pharmaceutique et qu'il a commis plusieurs infractions.

 

 

AKHBAR-AL-YOUM : Espagne-Maroc : rien ne changera après les élections. Le journal affirme que malgré les craintes des Marocains quant à la montée du parti d'extrême droite Vox, la politique étrangère de l'Espagne vis-à-vis du Maroc ne changera pas. Le prochain gouvernement, dirigé par Pedro Sanchez, ne changera pas ses positions à l'UE concernant le Maroc. Le chef de Podemos, Pablo Iglesias, a implicitement admis jeudi dans une lettre aux membres de son parti qu'il ferait des concessions qui pourraient ne pas plaire à certains pour éviter toute déroute et aider à constituer un gouvernement rapidement.

 

AHDATH : Casablanca : annulation de plusieurs marchés publics. Les appels d'offres concernant les troisième et quatrième lignes du tramway de Casablanca ont été annulés. L'annulation a été effectuée par le Comité de l'ordre public chargé de superviser l'opération, car les conditions de concurrence étaient insuffisantes. La construction et la fourniture des lignes T3 et T4 dans la ligne de tramway de Casablanca seront donc plus importantes pour les entreprises marocaines, explique le journal. Une source fiable a confirmé que la décision avait été prise afin de permettre aux entreprises marocaines d'être concurrentielles et de relever les normes de qualité et de sécurité puis de les respecter.

 

AKHBAR : Agadir : mouvement de mutations à la DGSN. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) devrait connaître un mouvement de mutations qui concernerait un bon nombre de hauts responsables sécuritaires à Agadir. Selon la même source, cette décision a pour but de déplacer des responsables qui sont restés pendant de longues durée à la tête d'arrondissements de police sans que leurs rendus soient à la hauteur.

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...