Aller au contenu principal

La presse arabophone du 9 novembre 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, "Passeports marocains falsifiés : du nouveau dans l'affaire", "Zefzafi se comporte comme "Escobar", selon Tamek", "Amzazi dans de mauvais draps", "Des parlementaires attaquant Mustapha Ramid", "Un ex-ministre dans de mauvais draps", "Des parlementaires attaquant Mustapha Ramid", "Des élus risquent gros", "mouvement de mutations à la DGSN".

Par Hicham A., Publié le 09/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

AKHBAR-AL-YOUM : Passeports marocains falsifiés : du nouveau dans l'affaire. Le procès des individus accusés d'avoir falsifiés des passeports marocains pour les donner à des Israéliens continue. Durant les auditions un policier impliqué dans l'affaire aurait expliqué qu'il s'est contenté des informations se trouvant dans le dossier sans faire un travail de terrain. Rappelons que cette affaire a fait couler beaucoup d'encre.

 

Zefzafi acte comme "Escobar", selon Tamek. Le délégué général à l'administration pénitentiaire accuse Zefzafi de se comporter comme le célèbre trafiquant de drogue "Pablo Escobar, affirmant qu'il n'a pas été sanctionné pour avoir publié une vidéo mais plutôt pour avoir agressé des agents pénitentiaires. Et d'ajouter que Zefzafi avait l'habitude de sortir de la cellule pour parler pendant une heure et demi au téléphone sans que personne ne l'en empêche car les agents avaient peur qu'il réagisse mal.

 

 

AHDATH : Amzazi dans de mauvais draps. L'inclusion des salaires des cadres des académies régionales dans la case fournitures et équipements avait déclenché un débat houleux au sein du parlement. En effet les parlementaires pensent que le ministre a mal géré ce dossier en acceptant les conditions du Fonds monétaire international visant à réduire la masse salariale considérant ainsi les cadres des académies régionales pour l'éducation et la formation comme des marchandises.

 

ASSABAH : Des parlementaires attaquant Mustapha Ramid. Des parlementaires ont attaqué Mustapha Ramid en raison de son refus de revoir les lois relatives aux libertés individuelles. Notons également que le SG du parti islamiste avait annoncé que le gouvernement ne changera pas les lois relatives aux questions de libertés individuelles, ajoutant que le roi a déjà tranché concernant la question de l'avortement. Rappelons par ailleurs que plusieurs activistes appellent le gouvernement à agir pour abolir certaines lois qu'ils considèrent "dépassées".

 

Un ex-ministre dans de mauvais draps. Un ex-ministre est accusé d'avoir octroyé des terrains à un ami promoteur immobilier qui y construisaient des résidences vendues à des prix élevés. Et d'ajouter par ailleurs qu'un parlementaire affilié au PAM a évoqué le problème des mafias de l'immobilier au Maroc incitant le gouvernement à prendre les choses en main.

 

 

AL-MASSAE : Des élus risquent gros. Quelques 142 élus ont été limogés pour plusieurs raisons rapporte le journal. Et d'ajouter par ailleurs que 84 élus devraient comparaître devant la justice dans plusieurs affaires de corruption. 26 seront sanctionnés par leurs conseils régionaux ou communaux pour avoir commis des infractions majeures.

 

AKHBAR : Mouvement de mutations à la DGSN. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) devrait connaître un mouvement de mutations qui concernerait un bon nombre de hauts responsables sécuritaires à Casablanca, Rabat et Tanger. Selon la même source, cette décision a pour but de déplacer des responsables qui sont restés pour de longues durées à la tête d'arrondissements de police sans que leurs performances soient à la hauteur.


  • Partagez

Les défaillances d’entreprises s’accélèrent

Les défaillances d’entreprises risquent de se multiplier dans le monde à cause de la pandémie du Co...

Bourses de mérite : la Fondation OCP et l’Ambassade de France ouvrent les candidatures

Ce jeudi 2 juillet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a annoncé le lancement des candidatures aux bou...

Déconfinement : les conditions de reprise ne sont pas du goût de tout le monde

Le Maroc fait face à une nouvelle hausse des cas de contaminations et dépasse la barre des 13000 in...

Modèle de développement : l’IRES appelle à une nouvelle gouvernance

L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a publié cette semaine son rapport 2019/2020. Ce de...

Baccalauréat 2020 : une organisation sans précédent

Ce vendredi 3 juillet marquera le début des épreuves du baccalauréat 2020. Cette année, les examens...

Accor Live Limitless : une campagne inédite pour raviver l’amour du voyage au Maroc

Accor Live Limitless, le compagnon lifestyle du quotidien qui réunit les avantages, services et expériences de l’univers des marques Accor, lance une campagne inédite au Maroc, #ALLFBLADNA, conçue pou...