Aller au contenu principal

La presse arabophone du 6 novembre 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, "Une liste noire des businessmen et politiciens corrompus", "Akhannouch attaque la cour des comptes", "Un colonel devant la justice", "Des élus dans de mauvais draps", "Des Cheikhs tirent à boulets rouges sur Maelainine", "Une révolution en vue dans les centres d'investissements", "Le gaz à Tendrara bientôt exploité".

Par Hicham A., Publié le 06/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

ASSABAH : Une liste noire des businessmen et politiciens corrompus. Le journal révèle que le parquet a préparé une liste noire de responsables impliqués dans des affaires de corruption. Outre ces responsables, des businessmen, entrepreneurs et politiciens figurent sur cette liste.

 

Akhannouch attaque la cour des comptes. Le ministre de l'agriculture, Aziz Akhannouch, a attaqué la Cour des comptes au parlement après que deux parlementaires, se basant sur un rapport de la Cour des Comptes, ont critiqué le manque de contrôle des produits alimentaires.

 

 

AL-MASSAE : Un colonel devant la justice. Un colonel risque gros. Ce dernier est accusé d'avoir commis des infractions lors de marchés publics de la santé. Et d'ajouter que ce haut gradé travaillait dans l'hôpital militaire Ibn Sina à Marrakech.

 

AKHBAR : Des élus dans de mauvais draps. L'ex-président de la commune de Had Soualem, Zine El Abidine El Houass a été condamné par la Cour d'appel de la ville de Casablanca à 7 ans de prison ferme. Le tribunal a également ordonné la saisie de ses biens estimés à 10 millions de dirhams. Et d'ajouter par ailleurs que 84 élus devraient comparaître devant la justice dans plusieurs affaires de corruption du même genre.

 

AHDATH : Des Cheikhs tirent à boulets rouges sur Maelainine. Le Cheikh Hassan El Kettani a attaqué la parlementaire affiliée au PJD Amina Maelainine après que cette dernière a défendu le parlementaire Omar Balafrej. Ce dernier avait demandé le changement des lois relatives aux libertés individuelles.

 

Une révolution en vue dans les centres d'investissements. Le journal indique que les centres d'investissements connaîtront une réelle révolution. En effet, il a été décidé de ne plus vendre aux promoteurs immobiliers les terres de l'état situées dans les périphéries des villes, et de les consacrer aux projets et aux investissements publics.

 

 

AKHBAR-AL-YOUM : Le gaz à Tendrara bientôt exploité. Un accord relatif à la vente du gaz naturel issu de la concession Tendrara a été signé entre l'ONEE et la société Sound Energy Morocco East Limited. Et d'ajouter que le revenu annuel des ventes du gaz avoisinerait les 84 millions de dollars.


  • Partagez

Aïd Al Fitr, couvre-feu et retour à l’horaire GMT+1

Au Maroc, le Ramadan, mois lunaire de 29 ou 30 jours, a débuté le samedi 25 avril. Aïd Al Fitr, fête célébrant la fin de ce mois, coïnciderait avec le dimanche 24 ou le lundi 25 mai.  Suivant ...

Covid-19 : évolution de la pandémie et consolidation des mesures de prévention

Le Maroc a atteint ce vendredi 7332 contaminations au Covid-19. Lors de son point presse quotidien,...

Réouverture imminente des cabinets dentaires

Après plus de deux mois de quasi-suspension des activités, les cabinets dentaires s’apprêtent à accueillir leurs patients en suivant les recommandations sanitaires. «Ce sont les dentistes eux-mêmes qu...

Rapatriement des Marocains bloqués à Ceuta

Ce vendredi 22 mai, l’Espagne et le Maroc entameront la première phase du processus de rapatriement des Marocains bloqués dans l’enclave espagnole de Ceuta. C’est ce qu’a annoncé la délégation gouvern...

Alerte canicule, les températures atteindront 44 °C

Ce jeudi 21 mai, la Direction nationale de la météorologie (DMN) a annoncé qu’une vague de chaleur frappera plusieurs provinces du royaume entre le samedi 23 et le mardi 26 mai. Avec des températ...

Le CCM propose gratuitement 10 nouveaux films marocains en ligne

Du 20 mai au 10 juin, le Centre cinématographique marocain (CCM) met en ligne 10 nouveaux longs métrages marocains. Selon un communiqué du centre, il s’agit des films : "En attendant Pasolini" ; ...