Aller au contenu principal

Destitution de Trump : nouvelles révélations

Prenant exemple du président ukrainien, Trump et son cabinet auraient fait pression sur les Officiels australiens, britanniques et italiens.

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/10/2019 à 10:11, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Nouvelle révélation dans l’enquête de destitution de Trump lancée par les démocrates. Le New York Times a rapporté, le 30 septembre, que « le président américain avait fait pression sur le Premier ministre australien, Scott Morrison, pour qu’il aide William Barr, procureur général, à découvrir des preuves permettant de discréditer les enquêtes de Robert Mueller — avocat chargé d’enquêter sur les soupçons de collusion entre Moscou et l’équipe de Trump lors des élections américaines de 2016 ».

 

« La discussion entre Trump et le Premier ministre australien Scott Morrison montre que le président utilise une diplomatie de haut niveau pour faire avancer ses intérêts politiques personnels ».

 

Selon le quotidien new-yorkais, « le président américain aurait restreint l’accès au contenu de son appel avec Morrison à un petit groupe de collaborateurs afin de passer sous silence cet incident. Cette restriction inhabituelle ressemble au traitement de la conversation téléphonique avec le président ukrainien, qui est au cœur de l’enquête sur la destitution des démocrates de la Chambre ». De son côté, le Washington Post a affirmé dans son édition du 1er octobre que « Barr avait fait des demandes similaires à des responsables britanniques et italiens ».

 

Selon l’agence de presse Reuters, au cours de ces derniers jours, les présidents démocrates des comités de la Chambre des affaires étrangères, du renseignement et du contrôle ont assigné à comparaître le secrétaire d’État, Mike Pompeo, et l’avocat personnel de Trump, Rudy Giuliani. Wall Street Journal a révélé, lundi 30 septembre, que Pompeo, qui a auparavant prétendu ignorer les détails de l’appel de Donald Trump et de Volodymyr Zelensky, lors d’une interview avec Martha Raddatz d’ABC, est également impliqué dans cette affaire. La même source à préciser que « les démocrates ont également programmé des dépositions avec une série de fonctionnaires actuels et anciens, ainsi que les associés de Giuliani, alors qu’ils cherchent à dénicher davantage de preuves d’actes potentiellement répréhensibles commis par Trump ».

 

Les récits d’une bonne partie de la presse américaine dressent un portrait d’un président prêt à abuser de son pouvoir pour résoudre les problèmes les plus insignifiants. Trump estime que les institutions du gouvernement fédéral sont un instrument à utiliser selon son bon vouloir. Les derniers titres racontent une histoire familière : le président Trump a transformé la politique étrangère américaine en outil d’extorsion, profitant de son pouvoir pour inciter les dirigeants étrangers à persécuter ses rivaux nationaux et à améliorer son statut politique.

 

Pour rappel, suite à une plainte d’un lanceur d’alerte, selon laquelle Donald Trump aurait demandé au président ukrainien Volodymyr Zelensky, lors d’un appel téléphonique effectué en juillet dernier, d’enquêter sur l’ancien vice-président Joe Biden, un des principaux candidats aux élections de 2020, les démocrates ont lancé une enquête officielle de destitution contre le président républicain.

La France établit un pont maritime pour aider la Tunisie à faire face à la Covid-19

La France a établi un "pont maritime" pour fournir des vaccins anti-Covid-19 et de l’oxygène médical à la Tunisie, qui fait face à une grave recrudescence des contaminations et des décès. En effet, au...

L’Afghanistan aux mains des talibans

Ce jeudi 22 juillet, les talibans ont affirmé qu’ils contrôlaient 90% des frontières de l’Afghanistan. «Les frontières de l’Afghanistan avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran» son...

France : grande polémique autour des nouvelles mesures anti-Covid

En France, le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants ont été adoptés en première lecture par les députés. Les échanges ont duré toute la nuit avant le ...

Pfizer et AstraZeneca efficace contre Delta, Epsilon résistant aux vaccins à ARN messager

Selon une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, les vaccins anti-Covid-19 de Pfizer et AstraZeneca sont efficaces contre le variant Delta. En effet, deux doses du vaccin Pfi...

Pourquoi y a t-il une place de la Grand'Goule à Poitiers ?

Dans cet épisode du podcast consacré aux histoires extraordinaires, récits et légendes, 20 minutes évoque la Grand’Goule, le monstre sanguinaire devenu emblème de Poitiers. La Grand'Goule est une bête...

Pedro Castillo élu président du Pérou

Ce lundi soir, Pedro Castillo a été proclamé officiellement vainqueur de l’élection présidentielle. «Je proclame président de la République José Pedro Castillo Terrones», a déclaré le président du Jur...