Aller au contenu principal

L’Iran s’empare d’un nouveau navire près du détroit d’Ormuz

Par Nora Jaafar, Publié le 16/09/2019 à 16:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’Iran a saisi un bateau soupçonné d’être utilisé pour la contrebande de carburant et a arrêté ses 11 membres d’équipage près d’une voie de navigation pétrolière vitale, a rapporté lundi la télévision publique.

 

Une patrouille navale du Corps des Gardiens de la Révolution islamique a intercepté le navire transportant 250 000 litres de carburant près du détroit d’Ormuz, selon le site Web de la télévision d’État, citant un commandant de la force.

 

« Ce bateau naviguait de Bandar Lengeh vers les eaux des Émirats Arabes Unis avant d’être saisi à 32 kilomètres à l’est de la Grande île de Tunb », a déclaré le Brigadier Général Ali Ozmayi.

 

« Les 11 membres de l’équipage du bateau ont été arrêtés », a-t-il ajouté, sans dire quand cela s’est produit ni donner leur nationalité.

 

La télévision d’État a diffusé des images du pont d’un navire de la taille d’un chalutier avec des écoutilles ouvertes montrant des réservoirs pleins de ce qui semblait être du carburant.

 

Il s’agit de la deuxième saisie de ce type ce mois-ci, après celle d’un bateau soupçonné de faire de la contrebande de carburant et l’arrestation de ses 12 membres d’équipage philippins dans le détroit d’Ormuz le 7 septembre.

 

La nouvelle du dernier incident survient alors que des tensions se développent dans le Golfe après les attaques de drones du week-end contre deux grandes installations pétrolières saoudiennes que les États-Unis ont imputées à l’Iran.

 

Les ennemis jurés Téhéran et Washington sont enlisés dans une impasse tendue depuis que les États-Unis se sont retirés, en mai 2018, d’un accord multilatéral qui limitait la portée du programme nucléaire de l’Iran en échange d’allègements des sanctions internationales.

 

L’escalade s’est accompagnée d’attaques mystérieuses contre des navires, de la chute de drones et de la saisie de pétroliers dans le détroit d’Ormuz, un point de blocage pour le tiers du pétrole maritime mondial.

La France établit un pont maritime pour aider la Tunisie à faire face à la Covid-19

La France a établi un "pont maritime" pour fournir des vaccins anti-Covid-19 et de l’oxygène médical à la Tunisie, qui fait face à une grave recrudescence des contaminations et des décès. En effet, au...

L’Afghanistan aux mains des talibans

Ce jeudi 22 juillet, les talibans ont affirmé qu’ils contrôlaient 90% des frontières de l’Afghanistan. «Les frontières de l’Afghanistan avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran» son...

France : grande polémique autour des nouvelles mesures anti-Covid

En France, le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants ont été adoptés en première lecture par les députés. Les échanges ont duré toute la nuit avant le ...

Pfizer et AstraZeneca efficace contre Delta, Epsilon résistant aux vaccins à ARN messager

Selon une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, les vaccins anti-Covid-19 de Pfizer et AstraZeneca sont efficaces contre le variant Delta. En effet, deux doses du vaccin Pfi...

Pourquoi y a t-il une place de la Grand'Goule à Poitiers ?

Dans cet épisode du podcast consacré aux histoires extraordinaires, récits et légendes, 20 minutes évoque la Grand’Goule, le monstre sanguinaire devenu emblème de Poitiers. La Grand'Goule est une bête...

Pedro Castillo élu président du Pérou

Ce lundi soir, Pedro Castillo a été proclamé officiellement vainqueur de l’élection présidentielle. «Je proclame président de la République José Pedro Castillo Terrones», a déclaré le président du Jur...