Aller au contenu principal

Droit de gréve : la proposition de Miloudi Moukharik

Par Mohamed Laabi, Publié le 10/09/2019 à 11:53, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

 

Miloudi Moukharik, président de l’Union marocaine du travail (UMT) a été interviewé par la MAP au sujet des libertés syndicales et le droit de grève.

 

« Il s’agit là d’une problématique majeure qui va nous opposer au gouvernement », a prévenu Miloudi Moukharik. « Dans plusieurs régions et dans plusieurs secteurs, les libertés syndicales sont violées et bafouées, car les délégués syndicaux sont licenciés pour avoir exercé un droit constitutionnel qui est le droit de créer une structure syndicale », poursuit Moukharik.

 

Ce dernier va rappeler comment les syndicats ont compromis une tentative de passage en force du précédent exécutif. « Le gouvernement Benkirane a préparé de façon unilatérale et dans la clandestinité un projet de loi sur le droit de grève, nous n’avons été ni associés, ni consultés sur ce sujet. Le projet a été adopté au conseil des ministres, puis au conseil de gouvernement et envoyé au parlement, mais nous avons pu le bloquer au niveau de la première chambre ».

 

Dans le souci de ne pas voir se reproduire le même scénario, Moukharik exhorte le gouvernement a débattre sur « l’orientation et la philosophie de cette loi organique » avec les partenaires sociaux, car l’UMT « n’est pas contre une législation sur le droit de grève, mais elle ne doit pas restreindre un droit garanti par la constitution », a-t-il ajouté.

 

Moukharik propose la mise en place d’un « ministère de l’emploi et du dialogue », qui sera chargé d’appliquer la loi et sa législation sociale ainsi qu’encourager la négociation. Voilà qui peut donner matière à réflexion dans les prochains jours au chef de gouvernement.

Bourita participe à la célébration du 1er anniversaire des Accords d’Abraham

Ce vendredi 17 septembre, Antony Blinken, le secrétaire d'État américain, a salué «l’approfondissement des relations diplomatiques» entre le Maroc, le Bahreïn, les Émirats Arabes Unis et Israël un an ...

Élections : les premiers résultats des bureaux des communes et régions

Le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti authenticité et modernité (PAM) et le Pa...

Élections : combien gagnent les parlementaires et les élus locaux et régionaux ?

Plus d’une semaine après la tenue des élections au Maroc, le pays se prépare à l’arrivée de nouveau...

La PAMiste Fatima-Zahra Mansouri élue maire de Marrakech

Ce vendredi 17 septembre, Fatima Zahra Mansouri du Parti authenticité et modernité (PAM) a été élue présidente du Conseil communal de Marrakech, et ce, en remportant 79 voix. Un poste qu'elle avait dé...

Formation du gouvernement : le jour J approche

Aziz Akhannouch a conclu mercredi le premier round des consultations avec les leaders des partis po...

Quand les jeunes se lancent dans la politique

Dans ce podcast, Telquel s'intéresse à la vie politique des jeunes au Maroc. Quels sont leurs profils et quel avenir pourraient-ils avoir dans cette nouvelle configuration ? Trois invités sont là pour...