Aller au contenu principal

Les ex-commandants des FARC lancent un nouveau mouvement politique

Par Nora Jaafar, Publié le 05/09/2019 à 10:26, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’ancien sous-commandant des rebelles des FARC a annoncé mercredi la création d’un mouvement politique, une semaine après avoir annoncé qu’il prenait à nouveau les armes.

 

Dans une vidéo diffusée sur YouTube, Ivan Marquez, négociateur en chef du groupe marxiste de l’accord de paix de 2016, a annoncé la naissance d’un groupe qui, selon lui, travaillerait « clandestinement ».


Depuis plus d’un an, Marquez demeure introuvable, mais les autorités soupçonnent qu’il a trouvé refuge au Venezuela.

 

Dans la vidéo, Marquez est vêtu d’un uniforme militaire, avec des drapeaux des FARC accrochés derrière lui. Il est flanqué de 15 hommes armés, dont les anciens chefs rebelles Hernan Dario Velasquez, alias « El Paisa », et Jesus Santrich.

 

Santrich est un fugitif depuis le début de l’année, après que les États-Unis aient demandé son extradition pour trafic de drogue.

 

Jeudi dernier, les trois chefs rebelles ont annoncé un retour aux armes dans un autre message vidéo, accusant le gouvernement colombien de trahir l’accord de paix signé avec l’ancien président Juan Manuel Santos.

 

La majorité des 7 000 combattants des FARC ont été désarmés après un demi-siècle de conflit et sont revenus à la vie civile après la signature de l’accord. Cependant, environ 2 300 d’entre eux ont refusé de le faire.

 

Sous la direction de Marquez, les rebelles ont annoncé la création d’un nouveau groupe de guérilla, également appelé FARC, qui a d’abord été transformé en un parti politique du même nom après la signature de l’accord.

 

Après l’annonce initiale de Marquez, le président colombien Ivan Duque a déclaré que la Colombie n’était pas « face à une nouvelle guérilla, mais face aux menaces criminelles d’une bande de narcoterroristes ».

 

Il a également accusé le président vénézuélien Nicolas Maduro d’avoir fourni au groupe « un abri et un soutien ».

Bourita participe à la célébration du 1er anniversaire des Accords d’Abraham

Ce vendredi 17 septembre, Antony Blinken, le secrétaire d'État américain, a salué «l’approfondissement des relations diplomatiques» entre le Maroc, le Bahreïn, les Émirats Arabes Unis et Israël un an ...

Élections : les premiers résultats des bureaux des communes et régions

Le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti authenticité et modernité (PAM) et le Pa...

Élections : combien gagnent les parlementaires et les élus locaux et régionaux ?

Plus d’une semaine après la tenue des élections au Maroc, le pays se prépare à l’arrivée de nouveau...

La PAMiste Fatima-Zahra Mansouri élue maire de Marrakech

Ce vendredi 17 septembre, Fatima Zahra Mansouri du Parti authenticité et modernité (PAM) a été élue présidente du Conseil communal de Marrakech, et ce, en remportant 79 voix. Un poste qu'elle avait dé...

Formation du gouvernement : le jour J approche

Aziz Akhannouch a conclu mercredi le premier round des consultations avec les leaders des partis po...

Quand les jeunes se lancent dans la politique

Dans ce podcast, Telquel s'intéresse à la vie politique des jeunes au Maroc. Quels sont leurs profils et quel avenir pourraient-ils avoir dans cette nouvelle configuration ? Trois invités sont là pour...