1_Z9W5RAeyeLu-ZFq2kFqJKQ@2x-e1566821674691

Temps de lecture : 2 minutes


Jalal Charaf désigné nouveau directeur général délégué de la CGEM

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Société , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Suite à un appel à candidatures, Jalal Charaf a été nommé nouveau Directeur Général délégué de la confédération patronale. Il succèdera ainsi à Fadel Agoumi, plus d’un mois après sa démission.



 



Selon une source interne de la CGEM, Jalal Charaf, désigné par le président, Salaheddine Mezouar, entamera officiellement ses fonctions le lendemain du prochain Conseil d’Administration qui se tiendra en septembre.



 



Né à Kénitra en 1975, Jalal Charaf est ingénieur en génie civil diplômé de l’École Centrale de Paris (promotion 1999) avec une double diplomation de l’université de Cornell aux États-Unis.



 



Il a occupé plusieurs fonctions de responsabilité dans plusieurs secteurs.



 



Entre les années 2002 et 2017, il était enseignant des mathématiques et de physique à l’Université Al Akhawayn (AUI)puis directeur de développement de l’Executive Education Center de l’AUI, Business Development Officer à la Société Financière Internationale (SFI), directeur central de la formation en cours d’emploi au sein de l’OFPPT et directeur des Arômes du Maroc.



 



En 2017, il a décroché un Executive MBA de Harvard Business School. L’année dernière, il a entamé son propre projet dans le domaine du négoce des huiles essentielles et du conseil en management et stratégie.



 



Pour rappel, en juillet dernier, la Confédération patronale (CGEM) a fait face à une série de démissions, toutes survenues en moins d’un mois.



Recommandé pour vous

Covid-19 : le Maroc autorise le vaccin inhalable chinois

Temps de lecture : 1 minute Le Maroc a autorisé l’utilisation du Convidecia Air, un nouveau vaccin contre la Covid-19. Il s’agit d’un vaccin à adénovirus inhalable, fabriqué…

Stress hydrique : déficit pluviométrique de 47% en 2022

Temps de lecture : 2 minutes En dépit de la baisse exceptionnelle des réserves d’eau, le Maroc arrive, tant bien que mal, à satisfaire ses besoins en eau potable. C’est en tout ca…