Aller au contenu principal

Hezbollah menace Israël après l’attaque aux drones à Beyrouth

Par Nora Jaafar, Publié le 26/08/2019 à 09:47, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le leader du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a averti dimanche l’armée israélienne postée le long de la frontière avec le Liban que son organisation se préparait à réagir à deux drones israéliens qui se sont abattus sur la banlieue de Beyrouth.

 

Nasrallah, dont le mouvement soutenu par l’Iran a mené une guerre d’un mois contre Israël en 2006, a adressé des avertissements sévères à son ennemi.

 

« Nous sommes entrés dans une nouvelle étape », a déclaré Nasrallah dans un discours télévisé, faisant référence à l’hostilité profonde de son organisation à l’égard d’Israël.

 

Il a dit que l’attaque du « drone suicide » visait une cible spécifique et constituait un « développement très, très, très, très dangereux » et que toutes les mesures possibles seraient prises pour empêcher une récidive.

 

Les commentaires de Nasrallah ont également fait suite à des attaques nocturnes revendiquées par Israël, qui aurait tué deux combattants libanais du Hezbollah en Syrie.

 

Lors du premier incident de ce genre depuis plus d’une décennie, un drone est tombé et le second a explosé avant l’aube près du sol et a causé des dégâts au centre des médias du Hezbollah dans la banlieue sud de la capitale qu’il domine, a déclaré un responsable du Hezbollah à Reuters.

 

Nasrallah a déclaré qu’il s’agissait de « la première violation claire, grave et dangereuse des engagements établis en 2006 » après la fin du conflit entre Israël et le Hezbollah en 2006.

 

« Si nous gardons le silence sur cette violation, cela ouvrira une voie dangereuse pour le Liban », a-t-il affirmé, ajoutant que si les attaques de drones ne sont pas arrêtées, une situation similaire à celle de l’Irak pourrait en résulter.

 

Les Forces de mobilisation populaire (FMP) irakiennes, un groupe de paramilitaires pour la plupart musulmans chiites, dont beaucoup sont soutenus par l’Iran, ont imputé mercredi les récentes attaques de leurs dépôts et bases militaires aux États-Unis et à Israël.

Melilia de nouveau prise d’assaut par des migrants

238 migrants ont réussi à entrer à Mélilia ce jeudi 22 juillet, après avoir escaladé la barrière qu...

Bourita met en avant la contribution majeure du Pacte de Marrakech sur la migration

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a prononcé un discours au nom des pays champions de la mise en œuvre du Pacte mond...

Covid-19 : les marchés convenus par le ministère de la Santé font encore polémique

Le rapport révélé jeudi dernier par une mission parlementaire d’information portant sur les contrat...

Guantanamo Bay : un Marocain libéré après 19 ans de détention

Abdellatif Nasser, un Marocain qui était détenu à la prison de Guantanamo Bay, a été extradé ce lundi 19 juillet au Maroc. Ces avocats ont assuré que «toutes les assurances de sécurité fournies par le...

Le ministre des Affaires étrangères israélien Yair Lapid confirme son arrivée au Maroc 

L’annonce a été faite sur le compte Twitter du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid. Ce dernier a confirmé qu’il se rendra prochainement au Maroc pour une visite officielle, la premi...

Rencontre Bourita - Le Drian : les sujets chauds à aborder

Le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita rencontre ce lundi 19 juillet son homol...