Aller au contenu principal

Les USA sortent du traité sur les armes nucléaires intermédiaires

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/08/2019 à 17:23, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les États-Unis se sont officiellement retirés du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), un accord de réduction des missiles signé par les présidents Ronald Reagan et Mikhail Gorbachev en 1987.

 

Donald Trump avait annoncé, le 2 février, la procédure de retrait américain, effectif au bout de six mois, mettant en cause Moscou pour des violations de l’accord depuis plusieurs années. En rétorsion, Vladimir Poutine avait aussitôt suspendu la participation de la Russie.

 

Dans un communiqué, le patron de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a déclaré : « Les États-Unis ont évoqué leurs inquiétudes auprès de la Russie dès 2013... Les traités ne valent rien s’ils ne sont pas respectés par tous les signataires. »

 

Bien que les États-Unis aient longtemps considéré Moscou comme un « auteur de violations en série » de l’accord, les responsables de l’administration Trump ont évoqué une nouvelle découverte. Selon eux, le Kremlin aurait produit et déployé le missile 9M729 (ou SSC-8) mobile, difficile à détecter avec une portée d’au moins 2 500 kilomètres, dans l’ouest de la Russie.

 

« Nous ferons en sorte que notre dissuasion soit crédible face au déploiement du nouveau système de missiles russes capables de transporter des têtes nucléaires et de frapper les villes européennes en quelques minutes », a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, au cours d’une conférence de presse. « Toute l’Europe occidentale est à la portée de ce système de missiles ».

 

Les responsables déclarent que cela représente une menace critique pour la sécurité des États-Unis et de ses alliés, ce qui rend le retrait américain du traité, élément clé de la sécurité européenne, « inévitable ».

La France établit un pont maritime pour aider la Tunisie à faire face à la Covid-19

La France a établi un "pont maritime" pour fournir des vaccins anti-Covid-19 et de l’oxygène médical à la Tunisie, qui fait face à une grave recrudescence des contaminations et des décès. En effet, au...

L’Afghanistan aux mains des talibans

Ce jeudi 22 juillet, les talibans ont affirmé qu’ils contrôlaient 90% des frontières de l’Afghanistan. «Les frontières de l’Afghanistan avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran» son...

France : grande polémique autour des nouvelles mesures anti-Covid

En France, le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants ont été adoptés en première lecture par les députés. Les échanges ont duré toute la nuit avant le ...

Pfizer et AstraZeneca efficace contre Delta, Epsilon résistant aux vaccins à ARN messager

Selon une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, les vaccins anti-Covid-19 de Pfizer et AstraZeneca sont efficaces contre le variant Delta. En effet, deux doses du vaccin Pfi...

Pourquoi y a t-il une place de la Grand'Goule à Poitiers ?

Dans cet épisode du podcast consacré aux histoires extraordinaires, récits et légendes, 20 minutes évoque la Grand’Goule, le monstre sanguinaire devenu emblème de Poitiers. La Grand'Goule est une bête...

Pedro Castillo élu président du Pérou

Ce lundi soir, Pedro Castillo a été proclamé officiellement vainqueur de l’élection présidentielle. «Je proclame président de la République José Pedro Castillo Terrones», a déclaré le président du Jur...