Aller au contenu principal

La presse arabophone du 27 juillet 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, dont "La BNPJ enquête sur une grande affaire de chantage", "Des forêts en danger", "Drame d'El Haouz : le bilan officiel fait état de 15 morts", "Le PLF 2020 sous le signe de l'austérité", "Casablanca : l'Intérieur intervient pour résoudre le problème des bus", "Arrestation de 20 extrémistes en une semaine", "Importation : une nouvelle taxe parafiscale imposée", "La HACA dans la tourmente", "Les prémices d'un rapprochement entre le Maroc et la Mauritanie".

Par Hicham A., Publié le 26/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

ASSABAH : La BNPJ enquête sur une grande affaire de chantage. La Brigade Nationale de la Police Judiciaire a ouvert une enquête sur une grande affaire de chantage contre des célébrités, des avocats, et des businessmans. Ces délits auraient été commis par les responsables d'une page Facebook très suivie.

 

Des forêts en danger. La lutte contre le braconnage continue. En effet, des associations mettent en garde contre les bûcherons-braconniers qui détruisent les forêts durant la période de l'Aïd.

 

 

AL-MASSAE : Le PLF 2020 sous le signe de l'austérité. Le PLF 2020 va être placé sous le signe de l'austérité budgétaire. Les budgets alloués aux administrations vont être réduits et les dépenses vont être rationalisées. La réforme du système de compensation continuera également.

 

Drame d'El Haouz. Le bilan officiel fait état de 15 morts. Les équipes de secours ont réussi, dans la nuit de jeudi à vendredi, à repêcher les corps de 15 personnes qui étaient à bord d'un véhicule de transport mixte enseveli par un éboulement de pierres et de boue au niveau du douar Touk Al Khair, en raison des pluies diluviennes enregistrées dans la région.

 

 

AL-AHDATH : Arrestation de 20 extrémistes en une semaine. Le BCIJ a procédé cette semaine à l'arrestation de 20 individus soupçonnés d'avoir fait allégeance à Daech. Ces derniers envisageaient des attaques contre des sites sensibles.

 

Casablanca : l'Intérieur intervient pour résoudre le problème des bus. Le ministère de l'Intérieur est intervenu pour résoudre le problème des bus à Casablanca. En effet, le ministère en question a payé quelques 90 milliards de centimes pour acheter 350 bus, qui seront prochainement mis en service.

 

 

AKHBAR : Importation : une nouvelle taxe parafiscale imposée. Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du Chef du Gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a adopté le projet de décret n°2.19.615 complétant et modifiant le décret n°2.94.734 du 28 Rajab 1415 (31 décembre 1994) relatif à l'imposition d'une taxe parafiscale sur les importations destinées à financer les opérations de promotion économique et d'inspection des exportations. Ce projet de décret, présenté par le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie Numérique, prévoit le versement de la taxe parafiscale susmentionnée tous les mois dans le compte de chacune des institutions énumérées ci-dessous, dans les limites de 45% pour l'Agence marocaine pour le développement des investissements et des exportations (AMDIE) et 4% pour la contribution de l'Agence au financement des associations professionnelles légalement reconnues et de la Fédération marocaine des Chambres de commerce d'industrie et de services.

 

AKHBAR-AL-YOUM : La HACA dans la tourmente. Des observateurs se sont insurgés contre la HACA, qui n'a pas sanctionné des chaînes télévisées qui ont enfreint la loi. En effet, l'instance s'est contentée de sortir un communiqué, qui ne revêt pas de caractère juridique, pour mettre en garde contre plusieurs manquements relatifs aux conditions d'insertion des messages publicitaires sur les services télévisuels nationaux durant le mois de Ramadan 2019.

 

Les prémices d'un rapprochement entre le Maroc et la Mauritanie. Des responsables marocains ont rencontré leurs homologues mauritaniens dans la région de Nouadhibou. Les relations entre les deux pays seraient sur la bonne voie. Récemment, Mohamed Ould Daf, président de l'Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou a rencontré l'ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Hamid Chabar.

 

 

⇒ Lire la version complète en arabe ⇐

 

Nouvelle polémique autour des effets secondaires d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson

Le Danemark a fait une croix définitive sur le vaccin d’AstraZeneca dans sa lutte contre la Covid-1...

Marhaba 2021 : le sort incertain de cette opération

À l’approche des vacances d’été, la question de l’organisation de l’opération de transit Marhaba 20...

Tout ce qu'il faut savoir sur la Marche verte

Dans cet épisode, le podcast Moroccan History X revient sur la Marche verte. En se posant des questions comme : pourquoi Hassan II a-t-il décidé d’organiser cette marche ? Et qu’est-ce qui a déclenché...

Météo : des averses orageuses et de fortes rafales attendues

Dans un bulletin météorologique publié ce mercredi 14 avril, la Direction générale de la météorologie (DGM) a annoncé que plusieurs provinces du Maroc connaîtront des averses orageuses localement fort...

Une pétition appelle à la libération de Raïssouni et Radi

120 journalistes ont signé une pétition exhortant le gouvernement de Saad Dine El Otmani à libérer Soulaiman Raïssouni et Omar Radi, en détention préventive depuis respectivement huit et dix mois...

Protection sociale : coup d'envoi d'un projet très ambitieux

Le roi Mohammed VI a présidé ce mercredi 14 avril la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du ...