Aller au contenu principal

Le roi Mohammed VI et Lalla Salma démentent les rumeurs

Par le biais de leur avocat, Me Eric Dupond-Moretti, le roi Mohammed VI et son ex-épouse Lalla Salma rejettent les rumeurs concernant la garde de leurs enfants qui ont circulé dernièrement sur des sites étrangers.

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/07/2019 à 10:27, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans une sortie inhabituelle, le roi marocain Mohammed VI et son ex-épouse, la princesse Lalla Salma, ont réagi aux rumeurs qui circulent concernant leurs enfants.

 

Par l’intermédiaire de leur avocat, Eric Dupond-Moretti la famille royale a déclaré que les articles qui suggèrent une rupture de la famille « ne sont plus supportables ».

 

L’avocat Eric Dupond-Moretti relaie la colère du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma, et souligne qu’il s’agissait d’assertions « fausses et sérieuses » contre le prince héritier Moulay Hassan et sa sœur Lalla Khadija.

 

Ce démenti défendu par l’avocat indique que les rumeurs, publiées exclusivement par le magazine Gala, ont été « fermement et formellement rejetées » par le souverain et la princesse. Les parents du prince héritier sont en effet « scandalisés » par ces allégations « extrêmement graves », qu’ils condamnent vigoureusement.

 

Selon Eric Dupond-Moretti, ces rumeurs proviennent de sites étrangers diffusant de fausses informations à des « fins malveillantes » et qui sont « passibles de poursuites pour diffamation ».

 

Cette déclaration intervient dans un contexte particulier, après des informations faisant état de la fuite de la princesse émiratie à l’étranger. « La comparaison ne repose sur rien d’autre que le fait qu’il s’agit de deux princesses », précise l’avocat du monarque.

 

Le Palais royal n’avait à ce jour jamais réagi aux informations publiées notamment par la presse espagnole faisant état de leur séparation, laquelle n’ayant jamais été officiellement confirmée par la Maison royale.

CESE : les lacunes de la stratégie de mobilité durable du Maroc

Dans une note publiée le 21 septembre, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a abordé les différents problèmes que connait le Maroc en termes de mobilité durable. En raison d’un manq...

Covid-19 : le Maroc s'approche de son objectif d’immunité collective

Autorisée au début de ce mois par le Comité scientifique et technique de vaccination, l’administrat...

La méritocratie scolaire existe-t-elle dans la société moderne ?

La méritocratie renvoie au principe qu’une société juste est une société qui octroie à chacun la place qu’il mérite. Cette place est octroyée en fonction des efforts et des talents, plutôt qu’une plac...

Affaire Khadija : le verdict est tombé

Plus de trois ans après les faits, la chambre criminelle près la Cour d’appel de Béni Mellal a rendu son verdict contre les accusés dans "l’affaire Khadija". La sentence prononcée mardi 21 septembr...

Mort de Abdelouahab Belfqih : une enquête a été ouverte par le tribunal de Guelmim

Le procureur du Roi près la Cour d’appel de Guelmim a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la mort d’Abdelouahab Belfqih, ex-membre du Parti authenticité et modernité (PAM). L’homme politique a été r...

Cellule terroriste à Errachidia : quatre nouvelles arrestations

En coordination étroite avec les éléments de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveil...