Aller au contenu principal

La croissance chinoise au plus bas depuis 27 ans

La croissance économique chinoise fait face à son niveau le plus bas depuis 1992, mais reste plus rapide que celle des États-Unis.

Par Khansaa Bahra, Publié le 16/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La croissance économique de la Chine a atteint son niveau le plus bas en 27 ans, alors que le pays subit les conséquences d’une guerre commerciale prolongée avec les États-Unis.

 

Selon les chiffres publiés par le gouvernement chinois ce lundi, le produit intérieur brut du pays a augmenté de 6,2 % au second trimestre. C’est la plus faible hausse du PIB depuis le début de la publication des données trimestrielles en 1992. Elle reste toutefois dans la fourchette de croissance visée par Pékin cette année : entre 6 et 6,5 % (contre 6,6 % en 2018).

 

CHINA PIB

 

« L’environnement économique est toujours compliqué, tant en Chine qu’à l’étranger, la croissance économique mondiale ralentit et les instabilités et les incertitudes externes augmentent », a annoncé le porte-parole du Bureau national des statistiques (BNS), Mao Shengyong.

 

Donald Trump a affirmé que, selon les données officielles de Pékin, sa bataille tarifaire contre la Chine a bien marché. Les États-Unis ont imposé des droits de douane sur des marchandises chinoises, notamment des produits chimiques et des machines, pour une valeur de 250 milliards de dollars (199 milliards de livres sterling). La Chine a perçu des taxes à l’importation de 110 milliards de dollars sur des produits américains tels que le soja.

 

Trump a déclaré dans un tweet : « La croissance de la Chine au deuxième trimestre est la plus lente depuis les 27 dernières années... C’est pourquoi elle veut conclure un accord avec les États-Unis et regrette d’avoir rompu son précédent pacte. Entre temps, nous recevons des milliards de dollars en droits de douane de la part de la Chine, et peut-être beaucoup plus dans l’avenir ».

 

Rappelons que Pékin et Washington ont récemment conclu une trêve temporaire dans leur guerre commerciale et envisagent de reprendre les négociations commerciales.

 

Toutefois, les spécialistes ont souligné que l’économie chinoise continuait de croitre quatre fois plus vite que celle des États-Unis et que les droits de douane imposés sur les produits chinois impactaient plus les Américains.

 

Trevor Greetham, de Royal London Asset Management, a répondu au tweet du président : « Désolé de vous le dire, mais les tarifs sont payés par l’importateur, dans le cas présent se sont les contribuables américains qui en paient le prix ».

Covid-19 : comme partout dans le monde, les soignants de France sont dépassés

Comme partout dans le monde, les personnels soignants, ces soldats mobilisés depuis plus d’un an pour conduire la guerre contre la Covid-19, commencent à atteindre leurs limites. Le choix franceinfo s...

Décès de Bernie Madoff, grand escroc américain

Bernie Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l’histoire, 65 milliards de dollars, est mort ce mercredi à l’âge de 82 ans dans la prison de la Caroline du Nord, où il purgeait une ...

Afghanistan : retrait des troupes américaines prévu d'ici au 11 septembre

Ce mardi 13 avril, le gouvernement de Joe Biden a annoncé que les troupes américaines quitteraient l’Afghanistan «sans conditions» d’ici le 11 septembre, jour du 20e anniversaire des attentats de 2011...

Caillots sanguins : doutes autour du vaccin de J&J

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé mardi "une pause" dans l’utilisation du vaccin contre la Covid-19 de Johnson & Johnson. L’Agence américaine des médicaments (FDA) «est e...

L'Iran suspend sa coopération avec l'UE

Ce lundi 12 avril, la République islamique d’Iran a annoncé rompre «tout dialogue sur les droits humains» avec les Vingt-Sept ainsi que la «coopération résultant de ce dialogue, en particulier (en mat...

France : forte mobilisation sécuritaire pour protéger les mosquées pendant ramadan

À la suite du vandalisme d’une mosquée, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a appelé la police et la gendarmerie locales à protéger les mosquées de l’hexagone pendant ramadan. En effet...