Aller au contenu principal

La presse arabophone du 12 juillet 2019

La revue de presse du 12 juillet 2019 traitera divers sujets : « Enfin... le Parlement approuve la création de l’assurance islamique », « Rapport Al Hoceima... le Parlement convoque Benyoub », « Audience avec les avocats du gouvernement et la défense de l’hispano-suisse accusés du meurtre d’Imlil » et « Congestion au sein du ministère de la Santé ».

Par Nora Jaafar, Publié le 12/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

AKHBAR AL YAOUM : Enfin, le Parlement approuve la création des assurances « islamiques ». La Chambre des conseillers a tenu une réunion, lors de la séance plénière de mardi soir, sur le lancement du projet de loi qui concerne l’assurance « islamique », à travers la modification de certains Codes des assurances.

 

 

Rapport sur Al Hoceima... le Parlement convoque Benyoub. Les réactions au rapport controversé d’Ahmed Chaouki Benyoub, sur les événements du rif lui a valu, le jeudi, une invitation de la chambre des conseillers pour témoigner devant la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme.

 

 

AL-SABAH : Quel est le sort de la Samir ? La Confédération démocratique du travail a mis en garde le gouvernement contre le risque lié aux actifs matériels de la Samir, et a réclamé une intervention urgente pour sauver la raffinerie ainsi que la prise d’une décision finale en vue de déterminer le sort de la société et de ses employés.

 

De faux noms et numéros sur les listes des candidats du « Master ». Des étudiants à la faculté de Casablanca ont révélé de graves lacunes sur les listes des candidats sélectionnés pour passer les épreuves écrites et orales afin d’accéder aux diverses spécialités de l’année universitaire 2019-2020.

 

 

AL-MASSAE : Audience avec l’avocat du gouvernement et la défense de l’hispano-suisse accusée du meurtre d’Imlil. L’organe judiciaire chargé des dossiers de terrorisme, annexé à la cour d’appel de Salé, a poursuivi hier jeudi, l’examen de l’affaire sordide du double meurtre d’Imlil, qui a trainé devant la justice 24 individus extrémistes faisant face à plusieurs chefs d’accusation.

 

 

Le Conseil de la concurrence enquête sur les pratiques des sociétés d’hydrocarbures. Alors que la controverse des hydrocarbures est toujours bloquée au niveau du bureau du Premier ministre, le Conseil de la concurrence entame l’exercice de ses prérogatives conformément à la loi qui régit le Conseil ainsi que celle de la tarification libre et de la concurrence.

 

 

AL-AKHBAR : Les commissions de recensement enfreignent la loi.Les commissions d’enquête créées par le Parlement se sont transformées en un lieu de violation de la loi et des décisions de la Cour constitutionnelle ainsi que la négligence de l’essence de la Constitution basée sur la responsabilité et la comptabilité. Des sources bien informées ont révélé que plus de huit commissions de recensement constituées par les comités permanents de la Chambre des représentants, ont dépassé le délai de 60 jours qui leur est accordé par la loi pour préparer et présenter leurs rapports au Parlement.

 

 

Congestion au sein du ministère de la Santé. Une décision du ministre de la Santé, Anas Doukkali, provoque une grande congestion au sein de son ministère. Doukkali interdit désormais les médecins de passer les concours de résidence des spécialités et refuse que les médecins spécialistes participent aux examens de sélection de l’enseignement supérieur pour devenir professeurs en médecine. Des sources du ministère ont confirmé que de telles décisions entraînent la réticence des jeunes blouses blanches à entrer au ministère de la Santé. Ces derniers préfèrent l’immigration en Europe, ou encore rester au chômage.

 

 

 

AL AHDATH AL MAGHRIBYA : L’armée compense le manque du ministère de Doukkali dans le Sud. Les habitants de Tata et de l’embouchure du sud-est du royaume ont profité au cours des deux derniers mois, des services médicaux fournis par des médecins militaires appartenant à des unités des forces armées royales et opérant dans cette région.

 

 

Un nouveau partenariat euro-marocain. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita a confirmé dans un communiqué de presse, publié mercredi 10 juillet sur le site d’informations européen (Euro Activ), que les relations entre le Maroc et l’Union européenne sont un partenariat pérenne basé sur l’égalité.

 

 

⇒ Lire la version complète en arabe ⇐

 

Errances ramadanesques : dans l’univers soufi

Nous sommes en plein mois du repentir et du pardon. C’est l’occasion pour certains d’interroger leu...

Ramadan : analyse des habitudes de consommation des Marocains

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a rendu publique ce vendredi une note consacrée aux répercussion...

Comment survivre à la mort de son enfant ?

"Histoires de parents" est une série de podcasts signés Medi1. Cette série traite, chaque semaine, différentes histoires de parentalité. Cette semaine, il s’agit de l’histoire de Ouafaa, qui a perdu O...

Le minimalisme : comment l'adopter ?

Pourquoi vivre avec beaucoup quand on peut se contenter de peu ? Ainsi est le concept de minimalisme, un moyen de reprendre le contrôle de sa vie. Dans le cadre de ce mode de vie, il faut supprimer ce...

Covid-19 : les chiffres ne rassurent pas

Le Maroc enregistre et pour la sixième semaine de suite une hausse du nombre de cas positifs à la C...

Suspension des liaisons aériennes : 13 nouveaux pays rejoignent la liste

Ce jeudi 15 avril, l’Office national des aéroports (ONDA) a annoncé que le Maroc a décidé d'étoffer la liste des pays concernés par la suspension des liaisons aériennes. 13 nouveaux pays sont concerné...