Tunisie : les juges dénoncent la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature

Temps de lecture : 3 minutes


Tunisie : les juges dénoncent la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Afrique , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

En Tunisie, les juges sont en grève depuis mercredi pour protester contre la décision du président, Kaïs Saïed, de dissoudre le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), et ce quelques mois seulement après s’être arrogé la majorité des pouvoirs du pays. Lors d’une manifestation organisée ce jeudi dans le centre de Tunis, la police a surveillé près de 200 juges et avocats qui scandaient «restaurez le CSM» et «le peuple veut un système judiciaire indépendant». Certains militants ont qualifié la démarche de Saïed de «violation des droits et libertés» et affirment qu’«il n’y a pas de démocratie sans un système judiciaire indépendant».



De son côté, le président tunisien a longtemps accusé le CSM de bloquer des enquêtes politiquement sensibles et d’être influencé par son ennemi juré, le parti d’inspiration islamiste Ennahdha. En annonçant qu’il allait le dissoudre, il a précisé qu’il n’a pas l’intention d’interférer avec le système judiciaire. Cependant, les groupes de défense des droits de l’Homme et les puissances mondiales estiment que cette décision représente un grand pas en arrière pour un pays considéré comme la seule démocratie, bien que dysfonctionnelle, à émerger des soulèvements du printemps arabe.



Par ailleurs, dans une interview accordée mercredi à la télévision nationale publique Watania 1, Leila Jaffel, ministre tunisienne de la Justice, a souligné que le CSM ne sera pas dissous, mais que la loi qui le régit sera modifiée et qu’une autorité judiciaire temporaire sera mise en place pour le remplacer. Aucun détail n’a toutefois été donné sur la composition, le rôle ou le mandat de cet organe temporaire. Jaffel a ajouté que la réforme de la plus haute institution judiciaire tunisienne se fera de manière «démocratique» et «participative», dans le but d’instaurer «une justice pour tous». Elle a indiqué que la loi protégera les droits des juges et garantira leur capacité à faire «le meilleur travail possible».



Enfin, un collectif de 45 groupes de la société civile a publié ce mercredi une déclaration rejetant «toute ingérence du pouvoir exécutif dans le travail du pouvoir judiciaire». Il a déclaré que le CSM, malgré ses «lacunes», est la seule institution garantissant l’indépendance du pouvoir judiciaire.



Pour rappel, la décision de Saïed, le 25 juillet dernier, de limoger le gouvernement et de suspendre le Parlement a été saluée par de nombreux Tunisiens fatigués d’être gouvernés par des partis politiques considérés comme corrompus et égoïstes. Mais ses détracteurs l’ont accusé de pousser le pays sur une pente glissante vers l’autocratie.



Recommandé pour vous

Afrique : le sport, un important levier de développement

Temps de lecture : 2 minutes

En Afrique, le sport joue un rôle important dans le développement des pays du continent. Mais ce rôle n’a été reconnu à l’échelle mondiale que…

OMS : l’espérance de vie s’est améliorée en Afrique

Temps de lecture : 2 minutes

Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a montré que l’espérance de vie en “bonne santé” en Afrique est passée de 47 à 56 ans …

Mali : fin du retrait des troupes françaises

Temps de lecture : 2 minutes

La France a déclaré ce lundi que toutes ses troupes qui combattaient les terroristes au Mali depuis 2013 ont désormais quitté le pays. Un retr…

Kenya : retour au calme après une victoire présidentielle chaotique

Temps de lecture : 3 minutes

Le Kenya retrouve son calme ce mardi, au lendemain de la victoire de l’ex-vice-président, William Ruto, face à Raila Odinga, figure de l’oppos…

La Chine diversifira ses investissements pour s’implanter davantage en Afrique 

Temps de lecture : 2 minutes

Pour pouvoir s’installer sur le marché africain, la Chine va devoir réadapter son plan d’investissement en fonction des opportunit…

Insécurité alimentaire : 23.000 tonnes bientôt en route vers l’Éthiopie

Temps de lecture : 1 minute

Un navire chargé, le dimanche 14 août, par les Nations Unies (ONU) de 23.000 tonnes de blé quittera bientôt l’Ukraine pour l’Éthiopie. Il s’agi…

Kenya : le dépouillement de l’élection continue

Temps de lecture : 2 minutes

Au Kenya, les opérations de vérification et de comptage des votes se poursuivent dans un climat « d&rsqu…

Sierra Leone : retour au calme après les manifestations contre la vie chère

Temps de lecture : 2 minutes

Lors d’une manifestation contre la vie chère mercredi à Freetown, capitale de la Sierra Leone, deux membres des forces de sécurité ont é…

Blinken au Rwanda : tensions au Congo et droits de l’Homme au menu

Temps de lecture : 2 minutes

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, s’est rendu, mercredi 10 août à Kigali (Rwanda), pour la dernière étape de sa tournée africain…

Tunisie : la justice suspend la révocation des juges décidée par Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Le tribunal tunisien a suspendu, ce mercredi, la révocation d’une cinquantaine de magistrats, décidée début juin par le président, Kaïs Saïed. …

Mali-Russie : vers un renforcement des relations militaires

Temps de lecture : 2 minutes

Vladimir Poutine, président de la Russie, et le colonel Assimi Goïta, président de transition du Mali, se sont entretenus par téléphone ce mer…

Guinée Conakry : le gouvernement annonce la dissolution du FNDC

Temps de lecture : 2 minutes

Le gouvernement guinéen a annoncé, mardi 9 août, la dissolution du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), une coalition de …




Pavé parallax 1