Aller au contenu principal

LA PRESSE ARABOPHONE DU 08 JUILLET 2019

Vous pouvez retrouvez divers reportages et nouvelles, dont le discours sur "l'équipe marocaine de football après l'élimination à la CAN 2019", "l'amendement gouvernemental ... quelques scénarios devant l'Ottomane" et "des signes de rupture dans le dossier de la mobilité rurale" et "Jettou examine le déboursement de 38 milliards de dollars pour soutenir les ministères" et "le lourd tribut de l'attentat à la bombe de Haftar contre 7 Marocains" :

Par Arnaud Blasquez, Publié le 08/07/2019 à 11:51, mis à jour le 08/07/2019 à 11:51

AL-SABAH : La chute d'un ministre et de quatre livres d'état. La politique de l'État en matière de pêche maritime ne resterait pas vacante en raison du caractère délicat de l'accord conclu récemment avec l'Union européenne. Un amendement redessinera la carte du livre d'État au cours des dernières semaines de l'été.

 

Quoi après l'élimination ? Les événements qui ont suivi l'exclusion de l'équipe nationale de football lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations organisée en Egypte, vendredi dernier, par l'équipe béninoise modeste, se sont accélérés. Selon les données recueillies par le "matin", Fawzi Laqge, président de l'Université royale de football, a laissé entendre à la plupart des membres du bureau administratif de l'université qui souhaitait quitter ses fonctions...

 

 

Amendement gouvernemental. La présidente de Guelmim et Ned N'Mbarakha Bouieda devront régler sa position sur la loi régissant les partis dans un délai de deux mois à compter de vendredi dernier. Ce sera la première femme à occuper la tête d'une des 12 régions du Maroc et l'une des trois parties dans le désert. Elle est actuellement membre du gouvernement de Saad al Din al Othmani, où elle est secrétaire d'État auprès du ministre de l'Agriculture, responsable de la pêche maritime.

 

 

AL-MASA'A : Signes de percée dans le dossier de la mobilité rurale. Selon le journal il existe des signes d'une nouvelle percée dans l'affaire des détenus du mouvement rural, qui est apparue quelques jours seulement après qu'Al-Shouki a publié son rapport sur l'incident. Le chef du Conseil national des droits de l'homme, Amna Bouayash, a reçu un groupe de mères et de familles de détenues. Evénements Al Hoceima à l'Institut des droits de l'homme Idriss Benzekri à Rabat.

 

Controverse sur la qualité des médicaments en raison de la baisse des prix. Hamza Akdaira, président du Conseil national pour la création de pharmaciens, a averti le gouvernement de continuer à réduire les prix des médicaments, car cela affecterait la qualité de certains médicaments.

 

 

AL-AKHBAR : Jettou examine les dépenses de 38 milliards de dollars pour soutenir les ministères. Des sources bien informées ont révélé que les juges d'Idris Jettou ont été distribués à des équipes qui ont résolu plus de dix secteurs ministériels d'examiner le décaissement d'environ 38 milliards de centimes reçus par les associations de business social des secteurs ministériels, et de vérifier les aspects de décaissement et de vérifier la documentation des transferts effectués par les associations.

 

Guerre des représentants à la Chambre des conseillers. La guerre des délégués au sein de la Chambre des conseillers se poursuit après environ un an d'élections législatives pour le nouveau bureau. Le bureau du Conseil dans les mandats formels relatifs à la censure, à la législation et aux relations extérieures est toujours une confrontation brûlante dans le secteur des affaires publiques, qui offre de nombreux privilèges.

 

 

Ambassadeurs en stage diplomatique. La liste des ambassadeurs finalement reçus par le roi Mohammed VI et les documents d'accréditation délivrés dans les pays où ils ont été nommés, entrait dans un camp d'entraînement intensif supervisé par le ministère des Affaires étrangères sous la supervision directe de son ministre, Nasser Bureita.

 

 

AKHBAR AL-YOUM : Le bombardement de Haftar a fait 7 victimes marocaines. Après l'attentat à la bombe contre un centre d'hébergement pour réfugiés à Tajoura en Libye mardi dernier, à bord d'un avion F-16 appartenant au major général à la retraite Khalifa Hafer, de nouvelles données officielles ont montré que le nombre de morts marocains était de sept et huit blessés. Selon des informations révélées par la cellule de crise créée par le ministère des Affaires étrangères marocain.

 

 

 

⇒ Lire la version complète en arabe ⇐

 

Voici comment se rendre en Grèce depuis le Maroc

En 2020, très peu de vacanciers se sont risqués à voyager hors de leurs frontières pour les vacances d’été. Un an plus tard, alors que les campagnes de vaccination vont bon train, les pays européens s...

Santé : des agences régionales remplaceront les directions régionales

Dans son édition de ce jeudi 17 juin, le journal arabophone Al-Akhbar rapporte que Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, envisage de limoger tous les directeurs régionaux de la santé. Cette démarche...

En 20 ans, Wikipédia a révolutionné la diffusion du savoir

Une encyclopédie est un ouvrage qui tente de synthétiser les connaissances à un moment précis. Avant l’ère d’internet, ces fameuses encyclopédies faisaient parfois plusieurs volumes et coûtait une for...

Covid-19 : attention à la hausse des cas de contamination

Alors que le Maroc risque de voir sa campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 suspendue...

Marhaba : première traversée Sète-Tanger Med

Ce mercredi soir, un bateau a quitté le port de Sète dans le sud-est de la France dans le cadre de l’opération Marhaba 2021, lancée suite aux instructions royales concernant l’accueil des Marocains ré...

RAM : lancement imminent de vols additionnels en provenance de huit villes européennes

Dans un message publié ce jeudi 17 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé «le lancement imminent de vols additionnels» en provenance de huit ville...