Temps de lecture : 3 minutes


Le Maroc alloue 4% de son PIB aux dépenses militaires

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

a:1:{i:0;s:2633: »

Face aux menaces terroristes et aux tensions géopolitiques qui affectent la région, le Maroc investit davantage dans le secteur sécuritaire. C’est ce qu’a annoncé Abdellatif Loudiyi, ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale, à la Chambre des conseillers.



Lors de ce passage devant les parlementaires, le responsable a fait le point sur la politique militaire du Royaume et a dévoilé le budget alloué à la Défense. Suite à l’instabilité régionale, a-t-il précisé, le Maroc a augmenté de 4% son budget de la Défense. Ce dernier a ainsi atteint 50 millions de DH (MDH). Le ministre délégué a reconnu que les ressources allouées à la Défense sont insuffisantes par rapport à l’ampleur des missions qu’accomplissent les Forces armées royales (FAR). Selon lui, les dépenses militaires, qui représentent 4% du produit intérieur brut (PIB) du pays, restent modérées et réalistes. À titre de référence, l’Algérie consacre plus de 10,3 milliards de dollars (6% de son PIB), à son armée.



S’agissant de l’arsenal militaire du Royaume, il se compose de cinq drones-espions Hermes 900 du fabricant israélien Elbit Systems, du Skylock Drone de Rafael Advanced Defense Systems, une douzaine de drones Bayraktar TB2 ainsi que de la dernière version sophistiquée des chasseurs F-16 et les hélicoptères d’attaque AH-64E (Apache), commandés par le Maroc auprès de Boeing.




Lire aussi : Le Maroc envisage d’acheter 36 hélicoptères de type Bell-412 EPI





Lire aussi : Le Maroc acquiert le système israélien Skylock Dome




Abdellatif Loudiyi ajoute que ces armes ont été achetées à travers plusieurs contrats conclus avec les États-Unis, la Turquie, la France et Israël. Ces contrats d’armement incluent des clauses de formation des cadres militaires marocains dans tous les domaines relatifs aux armes achetées. Le Royaume ambitionne également de devenir plus autonome dans l’entretien et dans la réparation du matériel militaire.


« ;}

Maroc-Espagne : 2eme jour de la visite de Pedro Sánchez

Maroc-Espagne : 2ᵉ jour de la visite de Pedro Sanchez

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu avec son homologue espagnol, Pedro Sánchez, ce jeudi à Rabat. Le chef du gouvernement espagnol est arrivé hier au Maroc po…
Maroc-Espagne : le roi Mohammed VI se félicite du développement de la coopération bilatérale

Maroc-Espagne : le roi Mohammed VI se félicite du développement de la coopération bilatérale

Dans un communiqué du Palais Royal, le roi Mohammed VI s'est dit satisfait de l’amélioration des relations du Maroc avec l’Espagne dans le cadre de la nouvelle feuille de route con…
Entretien téléphonique entre Nasser Bourita et Antony Blinken

Maroc-USA : entretien téléphonique entre Bourita et Blinken

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, s'est entretenu par téléphone, mardi 31 janvier, avec son homologue marocain, Nasser Bourita. Antony Blinken, actuellement en t…
Zones industrielles : le projet de loi adopté chez les représentants

Zones industrielles : le projet de loi adopté chez les représentants

La Chambre des représentants a adopté à l'unanimité et en deuxième lecture, lundi 30 janvier, lors d'une séance législative, le projet de loi n°102-21 relatif aux zones industriell…
Maroc-Espagne : Pedro Sanchez attendu demain à Rabat

Maroc-Espagne : Pedro Sánchez attendu demain à Rabat

Après avoir tourné la page de la crise diplomatique, le Maroc et l’Espagne entament une nouvelle étape dans leur relation. La Réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espag…
Investissement : quelle politique adoptée par le gouvernement Akhannouch ?

Investissement : quelle politique adoptée par le gouvernement Akhannouch ?

Lors de son grand oral devant la Chambre des représentants, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a répondu ce lundi 30 janvier à une série de questions ayant trait à la politi…
"Forsa" au programme du prochain Conseil de gouvernement

« Forsa » au programme du prochain Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement de ce jeudi 2 février, se tiendra sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Au menu, le programme Forsa et trois projets de décrets. L…
Maroc-UE : le commissaire européen à la Politique de voisinage est attendu au Maroc

Maroc-UE : un haut responsable européen est attendu au Maroc

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, s’est entretenu au téléphone, le 29 janvier, avec le commissaire européen à la Politique de voisinage et à l'élargissement, Oliv…