Aller au contenu principal

Algérie-France : les tensions se poursuivent

Par Nora Jaafar, Publié le 11/10/2021 à 17:42, mis à jour le 11/10/2021 à 18:35
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Algérie-France : les tensions se poursuivent

La crise actuelle entre la France et l’Algérie a débuté après des propos tenus début octobre par le président Emmanuel Macron dans la presse française, accusant Alger de maintenir un système «politico-militaire» en servant à son peuple une «histoire officielle» qui «n’est pas fondée sur des vérités». Ces propos ont suscité l’indignation d’Alger qui a réagi en rappelant son ambassadeur à Paris et en interdisant le survol de son territoire par les avions militaires français.

Dimanche, le président algérien Abdelmajid Tebboune a souligné que le retour de l’ambassadeur à Paris était «conditionné par le respect de l’Algérie et de l’État algérien». Notons que le pays nord-africain a rappelé son envoyé à Paris la semaine dernière, après la publication des critiques de Macron par le quotidien français Le Monde. «La France devrait oublier que l’Algérie était autrefois une colonie», a lancé Tebboune lors d’une réunion avec des représentants des médias de son pays.

De son côté, Macron a déclaré la semaine dernière qu’il espérait que les tensions diplomatiques avec l’Algérie s’apaiseraient bientôt, ajoutant dans une interview accordée à la radio France Inter qu’il avait des relations «très cordiales» avec le président algérien.
 

Covid-19 : le Maroc rempli les objectifs des Nations Unies

Le Maroc fait partie des cinq pays africains ayant atteint l’objectif des Nations Unies qui consiste à vacciner 10% de la population contre le coronavirus avant fin septembre dernier et 40% avant la f...

Les campagnes de vaccinations ne décollent pas en Afrique

En Afrique, à peine 10% des adultes bénéficient aujourd’hui d’une couverture vaccinale contre la Covid-19, très loin de l’objectif officiellement fixé de 70%. Face à la lenteur des campagnes vaccinale...

CAN 2021 : le Sénégal l’équipe la plus chère, l’Algérie la plus populaire !

Parmi les 24 équipes engagées pour la CAN 2021 au Cameroun, une seule sera sacrée le 6 février. Une...

Soudan : démission du premier ministre suite à de violentes manifestations

Le premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a démissionné ce dimanche. Cette décision est intervenue après que trois manifestants ont été tués par les forces de sécurité soudanaises lors de protestat...

La CAN, vraiment une valeur sûre pour le pays organisateur ?

Après plusieurs reports, le Cameroun organisera la CAN du 9 janvier au 6 février prochain. Pour le ...

Financement des infrastructures : l’amont, un maillon essentiel négligé

En 2018, pour la première fois, les investissements en infrastructures ont dépassé 100 milliards de...