000_1hv49b_0

Temps de lecture : 4 minutes


Avec 42 migrants à bord, le Sea-Watch 3 force le blocus italien

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Un navire allemand transportant 42 réfugiés et migrants sauvés au large des côtes de la Libye est entré dans les eaux italiennes, défiant l’interdiction du ministre de l’Intérieur d’extrême droite, Matteo Salvini.


 


Le capitaine du bateau a décidé de se rendre, ce mercredi 26 juin, sur l’ile de Lampedusa parce que la situation à bord était « plus désespérée que jamais ».


 


« J’ai décidé d’entrer dans le port de Lampedusa », a déclaré la capitaine Carola Rackete, selon un tweet de Sea Watch. « Je sais ce que je risque, mais les 42 survivants que j’ai à bord sont épuisés. Ils ont besoin d’être secourus. »


 


Sea Watch a déclaré que Rackete estimait que la loi d’urgence maritime permettait au navire d’entrer dans les eaux italiennes. « Nous entrons, pas pour provoquer, mais par nécessité », a déclaré le capitaine.


 


 



 


Peu de temps après l’entrée du navire dans les eaux italiennes, des bateaux des garde-côtes italiens sont sortis de Lampedusa pour l’encercler.


 


Salvini n’a pas mâché ses mots lors de sa première réaction. « Ils ne sont pas autorisés à accoster, je suis prêt à envoyer la police », a-t-il déclaré dans une vidéo Facebook.


 


Dans une communication ultérieure, il a qualifié le Sea Watch de « navire clandestin » et a déclaré que Rome avait demandé au gouvernement néerlandais d’assumer la responsabilité des migrants.


 


« Je ne donnerai la permission à personne de débarquer… Notre patience est épuisée. C’est aux Pays-Bas de répondre », a déclaré Salvini.


 


Selon un décret approuvé en juin, le ministère de l’Intérieur italien a le pouvoir de refuser l’accès aux eaux territoriales du pays aux navires qu’il considère comme un risque pour la sécurité ou l’ordre public, ainsi que de leur infliger des amendes et des sanctions.


Recommandé pour vous

Exportations de céréales : réunion entre militaires russes et ukrainiens à Istanbul

Temps de lecture : 4 minutes

Des experts militaires ukrainiens, russes et turcs se retrouvent mercredi à Istanbul, en présence de représentants onusiens, pour discuter, à …

Twitter poursuit Elon Musk en justice pour le contraindre au rachat

Temps de lecture : 1 minute

Twitter a déposé, mardi 12 juillet, dans un tribunal de l’État américain du Delaware, une plainte contre le patron de Tesla, Elon Musk, p…