Aller au contenu principal

Tunisie : vers un retour du pouvoir absolu d'un seul homme ?

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/09/2021 à 16:41, mis à jour le 24/09/2021 à 17:28
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Le président tunisien Kaies Saied © DR

Accusé par l'opposition de s'arroger des pouvoirs disproportionnés, le président tunisien Kaïs Saïed formalise son coup de force. Après la suspension des travaux du Parlement et la révocation du gouvernement, Saïed s’est arrogé, ce mercredi 22 septembre, par décret, un pouvoir sans partage. Ce texte donne le plein pouvoir au président dans de très nombreux domaines. Ce juriste a également décidé de maintenir la suspension de toutes les activités du Parlement, la levée de l’immunité parlementaire des députés et de suspendre toutes les indemnités et avantages accordés au président du Parlement et à ses membres.

En Tunisie comme à l'étranger, l'inquiétude gagne du terrain. Rached Ghannouchi, chef du Parlement tunisien, a appelé jeudi à lutter contre le pouvoir absolu d'un seul homme. «C'est un retour en arrière. Un retour à la Constitution de 1959. Le retour vers le pouvoir absolu d'un seul homme contre lequel la révolution a eu lieu», a déclaré le chef du parti d'inspiration islamiste Ennahda. «La seule option aujourd'hui est la lutte, naturellement la lutte pacifique, car nous sommes un mouvement civil. Ennahda, les autres partis et la société civile se battront pour récupérer leur Constitution et leur démocratie», a-t-il ajouté.

Au niveau international, l'Union européenne (UE), l'un des premiers soutiens financiers de la Tunisie, a fait part le 10 septembre de ses «appréhensions» quant à «l'ancrage démocratique» de la Tunisie. Pour sa part, Amnesty International s’inquiète notamment des interdictions arbitraires de voyager décrétées à l'encontre d'hommes d’affaires et de magistrats tunisiens.

La transition démocratique au Soudan compromise

Au Soudan, les profondes divisions entre les dirigeants militaires et civils menacent de faire échouer la transition du pays vers la démocratie. Ils ont accepté de partager le pouvoir à la suite du re...

Retour de Laurent Gbagbo : quel impact sur la vie politique ivoirienne ?

Laurent Gbagbo, ancien président de la Côte d'Ivoire, est de retour après dix ans d’absence de la scène politique du pays. Le dimanche 17 octobre, il a lancé son nouveau mouvement, le Parti des peuple...

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo crée un nouveau parti politique

C’est ce week-end que Laurent Gbagbo lance son nouveau parti. Que vous inspire le retour de l’ancien président sur la scène politique ivoirienne ? Un nouveau parti pour quoi faire ? Laurent Gbagbo ser...

Tunisie : le président révoque le passeport de son prédécesseur

Le président tunisien Kais Saïed a décidé de retirer le passeport diplomatique de son prédécesseur, Moncef Marzouki. Il a déclaré que ce dernier «figure parmi les ennemis de la Tunisie et il n’est pas...

Algérie : un garde-frontière algérien tué près de la frontière marocaine

Ce jeudi 14 octobre, le ministère algérien de la Défense a annoncé que, lors d’une mission de reconnaissance, dans l’ouest de l’Algérie, une bombe artisanale a explosé au passage d’une patrouille de g...

Algérie-France : les tensions se poursuivent

La crise actuelle entre la France et l’Algérie a débuté après des propos tenus début octobre par le président Emmanuel Macron dans la presse française, accusant Alger de maintenir un système «politico...