Aller au contenu principal

La presse arabophone du 11 septembre 2021

Qui est Aziz Akhannouch ? | Une rente de départ pour le gouvernement sortant | Les Marocains sont à la merci des lobbies | Comment le Onze national a survécu au putsch de Guinée | Quelle issue pour la crise maroco-espagnole ? | Le régime algérien complote… contre l’Algérie

Par Arnaud Blasquez, Publié le 11/09/2021 à 08:36, mis à jour le 11/09/2021 à 08:40
         Temps de lecture 5 min.
Teaser Media
presse arabophone

 

Al Ayam : Qui est Aziz Akhannouch ? L’hebdomadaire a dressé un portrait exhaustif du nouveau chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Le parcours de l’homme qui a fait tomber les islamistes du pouvoir après 10 années à la tête du gouvernement, a été disséqué par l’hebdomadaire. Al Ayam retrace l’enfance, la jeunesse et les principales étapes de la vie d’Akhannouch, comme en 1919, l’année où le père de Aziz Akhannouch a parcouru à pied des centaines de kilomètres depuis son petit village situé près de Taroudant vers Casablanca pour travailler chez un commerçant avant d’ouvrir son propre commerce d’hydrocarbures. Un business qui a fleuri et que le fils, Aziz Akhannouch, a développé à grande vitesse grâce à ses compétences managériales acquises à l’étranger.

 

Al Watane Al Ane : Une rente de départ pour le gouvernement sortant. Alors que l’opinion publique suit ces derniers jours les élections législatives, régionales et municipales, une «boucherie» va être commise. Le gouvernement sortant va bénéficier d’une prime de départ astronomique qui n’existe nulle part ailleurs. Une rente qui va coûter aux Marocains 17 millions de dirhams, et qui sera distribuée aux 24 membres du gouvernement. Cette prime correspond à 10 mois d’indemnités. Le chef du gouvernement va ainsi recevoir 900.000 dirhams, alors que les ministres percevront la somme de 700.000 dirhams chacun.

 

Al Michaal : Les Marocains sont à la merci des lobbies. À cause d’un gouvernement absent et incapable de défendre les intérêts des citoyens, les Marocains se sont retrouvés à la merci de différents lobbies, notamment ceux opérant dans le secteur alimentaire. Des hausses vertigineuses ont concerné les principaux produits de première nécessité, avec des augmentations qui ont dépassé parfois la moitié du prix initial. Ces prix chers ont également été observés dans le secteur de la santé, comme pour les tests PCR et les hospitalisations. Les associations de protection du consommateur et des syndicats ont alerté le gouvernement par rapport à ces abus, sans que ce dernier ne bouge le petit doigt, selon eux. Ils avertissent le nouveau gouvernement et les partis politiques de la détérioration du pouvoir d’achat des Marocains surtout en cette période de crise.

 

Al Mountakhab : Comment le Onze national a survécu au putsch de Guinée. La sélection nationale devait disputer un match face à la Guinée, le lundi 6 septembre 2021 à Conakry, dans le cadre des éliminatoires africaines du Mondial Qatar 2022. Dimanche 5 septembre, le Onze national s’est réveillé sur des échanges de tirs dans la capitale. Un coup d’État a été mené par des militaires, semant le chaos à Conakry et chez le staff de l’équipe nationale qui a vécu un véritable cauchemar. Le journaliste d’Al Mountakhab a réalisé un reportage sur place où il décrit les premières heures de ce putsch et l’angoisse et les inquiétudes des joueurs marocains. Heureusement qu’une intervention royale a permis à la sélection nationale de rentrer saine et sauve au Maroc.

 

Al Ousboue Assahafi : Quelle issue pour la crise maroco-espagnole ? La crise entre le Maroc et l’Espagne s’estompe. Ce début de sortie de crise a été initié par le voisin ibérique qui a limogé la ministre des Affaires étrangères espagnole et son directeur de cabinet. Ils étaient désignés comme les principaux responsables de cette crise à cause de leur implication directe dans l’entrée de Brahim Ghali, chef du polisario, sur le territoire espagnol avec de faux papiers. Mais ce qui a confirmé cet apaisement, c’est le discours du roi Mohammed VI à l’occasion de la Révolution du Roi et du Peuple le 20 août 2021. Le roi a exprimé sa volonté d’ouverture d’une nouvelle page dans les relations entre les deux pays. Cet apaisement sera prochainement concrétisé par une visite officielle au Maroc du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, ou de son ministre des Affaires Etrangères.

 

Al Anbaa Al Maghribiya : Le régime algérien complote… contre l’Algérie. En rompant ses relations diplomatiques avec le Maroc, l’Algérie a démontré sa faiblesse et son incapacité à être réaliste et pragmatique par rapport aux enjeux régionaux. La haine que le régime algérien porte à l’encontre du Maroc depuis des décennies a eu un énorme impact sur l’intégration maghrébine. La première victime de ces tensions régionales est le peuple algérien. En voulant faire une diversion par rapport aux problèmes internes et crises sociales des Algériens, le régime militaire a créé un bouc émissaire, à savoir le Maroc.

La compagnie aérienne El Al maintient la suspension de ses vols Maroc-Israël

La compagnie aérienne israélienne El Al maintient depuis trois semaines la suspension de ses vols Tel-Aviv–Marrakech, moins de deux mois après avoir inauguré cette nouvelle liaison. Les vols, opérés à...

Covid-19 : des indicateurs rassurants avant la rentrée scolaire

À trois jours seulement de la rentrée scolaire, la situation épidémiologique s’est nettement amélio...

Le sucre est-il plus nocif pour la santé que le gras ?

Les effets nocifs d’une surconsommation de sucre et d’aliments gras sont bien connus. Deux médecins chercheurs jumeaux se sont toutefois concentrés sur l’évaluation de ces deux substances afin d’ident...

La France octroie moins de visas pour le Maroc, l'Algérie et la Tunisie... voici la raison !

La France a décidé ce mardi de durcir les conditions d’obtention de visas pour le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a annoncé dans une intervention...

Covid-19 : où et comment peuvent voyager les Marocains ?

Avec l’amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie de la Covid-19, plusieurs pa...

Affaires Raissouni et Radi : le gouvernement marocain saisi par des responsables onusiens

Avant de soumettre leur rapport final au sujet des affaires des journalistes Soulaïman Raissouni et Omar Radi, quatre rapporteuses spéciales des Nations Unies (ONU) ont saisi ce dimanche le gouverneme...