Aller au contenu principal

Covid-19 : l'Afrique du Sud et la Tunisie durcissent les restrictions

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/06/2021 à 11:51, mis à jour le 28/06/2021 à 18:13
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
coronavirus

Ce dimanche 27 juin, Cyril Ramaphosa, président sud-africain, a annoncé de nouvelles restrictions dans le pays. Cette décision intervient alors que l’Afrique du Sud fait face à une forte hausse de contaminations. Cette flambée a été provoquée par le variant Delta. L’Afrique du Sud, qui subit de plein fouet une troisième vague, se trouve désormais au stade 4 d’alerte sanitaire, le dernier avant le confinement, a indiqué le chef d’État. Ainsi, «tous les rassemblements - qu’ils soient en intérieur ou en extérieur - sont interdits», à l’exception des enterrements (maximum de 50 personnes), a poursuivi Cyril Ramaphosa, ajoutant que les ventes d’alcool étaient désormais interdites. Le couvre-feu déjà en vigueur a été rallongé d’une heure, de 21h à 4h du matin.

Outre l’Afrique du Sud, la Tunisie fait face à une hausse de décès et de contaminations. Cette augmentation est due à la lenteur de la campagne de vaccination, qui reste tributaire de l’approvisionnement en vaccins, ainsi qu’à l’apparition de nouveaux variants du virus. Ainsi, face à cette situation «critique», le gouvernement a décidé des restrictions de déplacements, un couvre-feu à 20h. Les autorités ont également dû reconfiner plus de 28 communes, qui ont recensé de 200 à plus de 400 cas de contamination pour 100.000 habitants du 25 juin jusqu’au 11 juillet.

Fathallah Sijilmassi nommé DG de la commission de l'UA

Le diplomate marocain Fathallah Sijilmassi a été nommé directeur général de la Commission africaine. C’est ce qu’a annoncé le site Elpah qui cite des sources internes à l’Union africaine. Au moment où...

Guinée : quelle transition après le coup d’État ?

Depuis qu’il a pris le pouvoir en Guinée, le colonel Mamady Doumbouya impose ses propres décisions et entame des négociations et des discussions à Conakry. Les partis politiques, les chefs religieux, ...

Terrorisme : les forces françaises éliminent de chef de Daech au Grand Sahara

Le président français Emmanuel Macron a déclaré dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre que les forces militaires françaises ont tué l’extrémiste Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, chef de Daech ...

Ce qu'il faut savoir sur les consultations pour former le gouvernement

Dans ce podcast, Medi1 évoque les premières consultations pour former le gouvernement marocain et les différents scénarios possibles. Dans la seconde partie du podcast, un tour d'horizon sur la situat...

Maroc-Rwanda : deux nouveaux accords sanitaires

C'est une première dans le cadre de la coopération maroco-rwandaise. Deux accords hospitaliers ont été signés mardi à Kigali entre le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina et deux centres ho...

Deux routiers marocains tués au Mali

La dégradation de la situation sécuritaire fait deux nouvelles victimes. Deux camionneurs marocains ont été tués par des assaillants non identifiés à plusieurs centaines de kilomètres au nord de Bamak...