Aller au contenu principal

Soulaïmane Raissouni : à 62 jours de grève de la faim, sa santé se détériore

Par Nora Jaafar, Publié le 08/06/2021 à 16:44, mis à jour le 08/06/2021 à 18:05          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Soulaïmane Raissouni : à 62 jours de grève de la faim, sa santé se détériore

Le journaliste Soulaïmane Raissouni marque ce mardi 8 juin son 62ᵉ jours de grève de la faim. Incarcéré dans une cellule de la prison Oukacha à Casablanca pour «attentat à la pudeur et séquestration», son état de santé inquiète de plus en plus sa famille et ses proches, notamment sa nièce Hajar Raissouni. Cette dernière a appelé dans une vidéo, publiée le lundi 7 juin, à la libération de son oncle.

Plusieurs journalistes et militants pour les droits de l’Homme se sont également exprimés dans cet extrait pour soutenir l’ex-rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum. Parmi ces activistes, Omar Balafrej député de la Fédération de la gauche démocratique (FGD). Il a indiqué : «Je m’adresse à tous ceux qui ont de l’autorité, pour que Soulaïmane Raissouni soit poursuivi en état de liberté, et qu’il ait un procès équitable. C’est tout ce que nous espérons».

L’écrivain Abdellah Taia, l’activiste Afaf Barnani, le cinéaste Yassine Marroccu et le militant Khalid El Bakari ont également exhorté les parties compétentes à sauver la vie du journaliste en grève de la faim et à le libérer dans les plus brefs délais.

Pour rappel, Soulaïmane Raissouni est en détention préventive depuis le 25 mai 2020 à la prison locale Ain Sebaa1. La direction de cette dernière a d’ailleurs indiqué le jeudi 27 mai, que l’état de santé du journaliste est normal, «contrairement aux allégations dénuées de tout fondement véhiculées par son épouse, Kholoud Mokhtari».

Le SIAM 2019 en chiffre

14ème Salon international de l’agriculture au Maroc, qui a fermé ses portes ce dimanche 21 Avril, s...

Journée de la Terre 2019 : "protéger nos espèces"

Le 22 Avril, plusieurs militants écologiques se réunissent pour célébrer la Terre. Le Jour de la Te...

Google ouvre un centre IA pour les africains au ghana

Google ouvre à Accra, la capitale du Ghana, le premier laboratoire d’intelligence artificielle (IA)...

Dubaï : «Paradis» des évadés fiscaux marocains

Dubaï, la capitale financière des Emirats Arabes Unis, est qualifiée de «paradis» des évadés fiscaux marocains. Les «nouveaux riches» marocains exploitent des failles juridiques de la loi pour détourn...

Accouchement par césarienne: les médecins boycottent la CNOPS

Les gynécologues obstétriciens privés annoncent qu'ils ne vont plus accepter les prises en charge d...

Manifestations à Rabat pour la libération des détenus du Hirak

Des centaines de personnes ont défilé dimanche 21 avril dans la capitale marocaine pour réclamer la libération des détenus du Hirak et dénoncer le verdict en appel prononcé le 4 avril dernier. ...