Aller au contenu principal

La Tunisie ferme ses écoles face à une flambée de la Covid-19

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/04/2021 à 11:39, mis à jour le 19/04/2021 à 16:00          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Un médecin recueille des échantillons pour des tests Covid-19 dans une rue du gouvernorat de l’Ariana, à 6 km de la capitale Tunis, le 8 janvier 2021 © Nurphoto

À cause de la détérioration de la situation sanitaire dans le pays, les autorités tunisiennes ont décidé de renforcer leurs restrictions. Ainsi, depuis ce dimanche 18 avril et jusqu’au 30 avril, les écoles primaires, secondaires, ainsi que les universités, ont été fermées en raison de l'exacerbation de la pandémie de la Covid-19. Pendant cette période, ces établissements fourniront des cours en ligne aux étudiants. De plus, la circulation des transports en commun et des voitures est interdite à partir de 19h et jusqu’à 5h, sauf en cas d’urgence.

Ces décisions interviennent alors que la situation sanitaire du pays est devenue «très dangereuse», estime le ministère de la Santé. En effet, depuis le début du mois, le pays observe une nette augmentation du nombre de décès liés au coronavirus; les lits de réanimation sont occupés à 80%, poussant des responsables hospitaliers à alerter sur la saturation de certains services. Notons qu’au total, le pays, avec qui le Maroc a suspendu ses liaisons aériennes depuis le 15 avril, a officiellement recensé quelque 280.000 cas de coronavirus, dont 9.637 décès.

Tunisie : le PDG de la chaîne nationale démis de ses fonctions

Trois jours après avoir gelé les travaux du Parlement et limogé le chef du gouvernement Hichem Mechichi, le président tunisien Kaïs Saïed a exprimé son attachement aux libertés publiques. Lire au...

Tunisie : la démocratie menacée

Face à une situation politico-économique incertaine et à une crise sanitaire sans précédent, la Tun...

Côte d’Ivoire : retrouvailles de Gbagbo et Ouattara

Ce mardi 27 juillet à Abidjan, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a reçu son prédécesseur Laurent Gbagbo au palais présidentiel. Ce rendez-vous symbolique est censé incarner leur réconciliat...

Tunisie : le parti Ennahda appelle au dialogue

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, le parti tunisien Ennahda a réaffirmé qu’il considère les dernières décisions présidentielles de suspendre le Parlement et de limoger le Premier ministre...

Tunisie : le ras-le-bol du peuple et de son président

Le président Kais Saied a annoncé ce dimanche 25 juillet le limogeage du Premier ministre Hichem Mechichi. Il a déclaré qu’il assumerait l’autorité exécutive avec l’aide d’un nouveau Chef de gouvernem...

Espionnage économique où quand l’information devient stratégique

Pendant longtemps, l’espionnage économique concernait les industries de l’aéronautique et de la déf...