Aller au contenu principal

Au Mozambique, des extrémistes terrorisent les citoyens

Par Khansaa Bahra, Publié le 29/03/2021 à 10:01, mis à jour le 29/03/2021 à 15:46          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Des maisons temporaires dans le centre agraire pour les personnes déplacées de Napala, au nord du Mozambique, le 24 février 2021 © AFP

La situation est encore très confuse au Mozambique. Ce samedi 27 mars, les islamistes armés se sont emparés de la ville de Palma, qui abrite environ 75.000 habitants. Située sur la côte de l’océan Indien du Mozambique, au sud de la frontière avec la Tanzanie, cette ville est sous le feu des extrémistes depuis mercredi. «Les forces gouvernementales se sont retirées de Palma, donc la ville est de fait saisie par les groupes armés», a affirmé l’AFP. L’attaque contre la petite ville portuaire, située à seulement une dizaine de kilomètres d’un site gazier dirigé par le groupe français Total, est survenue le jour de l’annonce par Total de la reprise des travaux de construction sur ledit site, qui devrait être opérationnel en 2024.

D’après un porte-parole du ministère de la Défense, près de 180 personnes, piégées dans un hôtel depuis trois jours après une attaque terroriste, ont été évacuées samedi. Sept personnes avaient été tuées en tentant de fuir l'hôtel assiégé et plus de cent personnes sont toujours portées disparues. Une des personnes sauvées a confié à BBC que les otages se sont «cachés sur une plage parsemée de corps décapités». La chaîne britannique souligne que le nombre exact de victimes reste incertain.

À quoi ressemble la guerre dans une société machiste ?

La guerre civile au Liberia, avec ses 250.000 morts de 1989 à 2003, est l’un des conflits les plus atroces du continent africain. Ce conflit a été marqué par des massacres perpétrés par des combattant...

Algérie : des arrestations avant le scrutin de samedi

L'opposant Karim Tabbou et les journalistes Ihsane El Kadi et Khalid Drareni, ont été interpelés, jeudi, par les services de sécurité algériens, ont annoncé plusieurs organisations de défense des droi...

Mali : la France amorce son désengagement

C'est une annonce qui était attendue : la France va se désengagement progressivement du Mali. Une annonce qui survient alors que le pays a connu un deuxième coup d'État en mois d'un an, qui a crispé l...

Burkina Faso : les terroristes multiplient les attaques meurtrières

Aux premières heures du samedi 5 juin, des terroristes ont tué au moins 160 civils, dont une vingta...

Augmentation de la violence au Nigeria, Twitter toujours suspendu

Jeudi dernier au Nigeria, au moins 88 villageois sont morts dans une attaque perpétrée par un groupe criminel lié à des terroristes. Ces attaques, dont certaines visent des écoliers, se multiplient da...

Nigeria : Twitter suspendu

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi dans un communiqué avoir suspendu les activités de Twitter, deux jours après la suppression par le réseau social d'un tweet du président Muhammadu Buhari. ...