Aller au contenu principal

Niger : la Cour constitutionnelle valide l’élection de Mohamed Bazoum

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/03/2021 à 10:05, mis à jour le 22/03/2021 à 13:09
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Mohamed Bazoum, candidat du parti au pouvoir, s'adresse aux médias à Niamey le 21 février 2021 © AFP

Ce dimanche 21 mars, la Cour constitutionnelle nigérienne a confirmé l’élection du candidat du parti au pouvoir Mohamed Bazoum comme nouveau président du pays. Ainsi, avec 2.490.049 voix, soit 55,66 % des suffrages, le candidat a été élu président de la République du Niger pour un mandat de cinq ans à compter du 2 avril 2021. Il succède ainsi à Mahamadou Issoufou qui est arrivé au terme de ses deux mandats légaux. Son opposant, Mahamane Ousmane, a quant à lui récolté 1.983.072 voix (44,34%).

Lire aussi : Niger : Mohamed Bazoum élu président

Notons que suite à cette annonce, l’opposition a annoncé qu’elle ne reconnaîtrait pas la victoire de Bazoum. Elle a annoncé avoir déposé un recours en annulation de plusieurs circonscriptions électorales auprès de la haute juridiction. Ceci ne fait qu’amplifier les risques d’une crise post-électorale. Pour rappel, le climat politique est tendu depuis des semaines dans le pays. En février dernier, alors que l’opposition avait revendiqué sa victoire à la présidentielle, des incidents ont éclaté dans plusieurs villes du pays dès l’annonce des résultats considérés comme un «hold-up électoral» par l’opposition.

Lire aussi : Niger : l’opposition revendique sa victoire, des heurts éclatent

La BAD débat autour de la résilience au Sahel

La Banque africaine de développement (BAD) organise en visioconférence les 29 et 30 novembre courant, un forum de partage des innovations et de bonnes pratiques de résilience au Sahel. Selon un commun...

Covid-19 : la Chine promet un milliard de doses de vaccins à l’Afrique

Le président chinois, Xi Jinping, a affirmé, ce lundi, que son pays fournira un milliard de doses de vaccins supplémentaires contre la Covid-19, tout en saluant l'esprit d'amitié et de coopération sin...

Variant Omicron : la reprise en otage ?

L’apparition de Omicron, le variant sud-africain a très rapidement entraîné l’isolement de la 2ème ...

Soudan : coup de théâtre politique et grogne croissante de la population

En vertu d’un accord signé dimanche 21 novembre avec les militaires, Abdallah Hamdok, dirigera un gouvernement civil composé de technocrates pendant une période de transition. Ce nouvel accord avec...

Commerce intra-africain : du concret à Durban

La 2e édition de la Foire commerciale intra-africaine, tenue du 15 au 21 novembre 2021 à Durban en ...

COP 26 : pour les Africains, le compte n'y est pas

D'ici 2030, selon un rapport de l'ONU, 118 millions d’Africains seront menacés par les conséquences...